logo Le moteur de recherche de la télé

Depuis Bordeaux

On a la solution


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 10h50 sur France 3

capture
– Depuis quelques années maintenant, il y a tout un quartier qui s'est construit.
– Et c'est un bon moyen de rendre la culture accessible à tout le monde. Et puis je dirais que c'est du lien social. Le fait que... On connaît tous les gens du quartier. Je dirais que c'est de la culture avec du lien social, oui.
– En tout cas, ça vaut vraiment le détour. Je suis séduite. C'était chouette, vraiment. Merci pour la visite.
– Merci à vous.
– On va rester dans la voiture car chaque année, à la Cité de l'Espace de Toulouse, des jeunes présentent des voitures à énergie solaire qu'ils ont fabriquées eux-mêmes. C'est bluffant. C'est un sujet de la rédaction de Toulouse.
– Pour concourir au défi solaire, il faut avoir le bras long, toujours plus proche du Soleil.
capture
– Je suis en train de la charger pour qu'elle avance plus vite. de toute l'Occitanie sont venus ici homologuer, sur circuit, leurs travaux de l'année. Un enseignement technique pour répondre aux défis de demain.
– C'est renouvelable et du coup, ça existera toujours.
– Voilà près de 2 siècles que l'effet photovoltaïque a été inventé. A ces élèves, désormais, de s'approprier la transition énergétique.
– Si on sensibilise les nouvelles générations, il y a des chances qu'à l'avenir, ils y soient sensibles et qu'ils aient une oreille attentive.
– Il y a un petit problème de tension sur...
– Le galet tendeur de la...
– Les derniers réglages.
– De la roue.
– Les plus grands, collégiens de 3e, ont préparé de vraies bêtes de course.
– Ça fait quelques années qu'on améliore nos voitures à chaque fois. Mais c'est toujours l'année de travail qui nous est bien utile. Faut pas moins.
– Les défis solaires sont ouverts à tous avec de nombreuses démonstrations. La boussole fixée sur l'avenir.
– Bordeaux s'est métamorphosée ces dernières années. Des transformations qui ont nécessité de revoir complètement les réseaux de transport. Aujourd'hui, priorité aux piétons, aux vélos et aux transports en commun non polluants, comme le tramway. Et dans la même veine, il y a un Bordelais qui a décidé de commercialiser des kayaks et des scooters électriques pliables.
capture