logo Le moteur de recherche de la télé

Chimpanzés, le combat des chefs


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 21h05 sur France 2

capture
– David l'a si souvent éprouvé. Regardez son oreille dentelée, elle porte les cicatrices de nombreux combats qu'il a gagnés pour défendre son pouvoir et protéger sa famille. La nouvelle génération lui doit ces moments paisibles même s'ils sont rares. Alors que notre histoire commence, la saison des pluies n'est pas terminée. Les mares d'eau sont encore abondantes, un vrai plaisir que goûtent avec volupté les plus jeunes. David est le géniteur de plusieurs de ces petits. Sa position dominante lui a donné un accès prioritaire aux femelles du clan. C'est son privilège de mâle alpha. Tant qu'il est au pouvoir, il pourra en jouir ou en tout cas, défendre cette prérogative. La troupe coule des jours paisibles et cela fait 3 longues années que ça dure. Une harmonie rare au sein d'une grande famille. Chez les chimpanzés, c'est exceptionnel qu'un mâle alpha conserve son pouvoir aussi longtemps. Alors, en ce début de saison sèche, David le sent instinctivement, la paix sociale est menacée.
Un groupe de jeunes mâles semble prêt à tout pour tenter de prendre sa place. Durant la saison des pluies, ces jeunes mâles ont mené une existence solitaire. Pour faire face à la sécheresse qui s'annonce, ils se sont rassemblés. C'est une nécessité vitale. Mais c'est aussi l'occasion de créer des alliances. Chaque année, le mâle alpha assiste à ces conciliabules et à ces rituels où chacun d'entre eux se place, jaugeant celui qui sera son ami ou son rival. Pour l'instant, sa seule parade est d'observer patiemment. D'ordinaire, les mâles dominants ont de nombreux soutiens pour les seconder. Mais ce n'est plus le cas de David. Il est seul. Son unique allié, son frère, a disparu au cours de l'année écoulée. Jamais il n'a été si vulnérable. Mais ce matin, l'urgence est de se nourrir. Les 32 chimpanzés du groupe se dirigent ensemble vers les termitières. Ces monticules faits d'un mélange de terre et de salive sont comme cuits au soleil. Leurs parois sont très dures et peuvent atteindre 6m de haut. A la saison sèche, les chimpanzés savent que ces termitières regorgent d'insectes nourrissants.
capture
capture