logo Le moteur de recherche de la télé

JT, journal télé, informations

Journal 20h00


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 20h00 sur France 2

capture
– Que répondez-vous à cela?
– N. Beltrame : Quand vous voyez quelqu'un qui est attaqué, on ne pense pas au protocole, on va sauver des vies!
– Vous aimeriez comprendre quelque chose: pourquoi l'assaut n'a pas été lancé quand votre fils, déjà blessé par balles, a commencé à
– N. Beltrame : Je dis simplement que onze minutes, c'est très long pour le Raid...
– Votre fils a été blessé dans un premier temps par le terroriste, il a crié "Assaut, assaut". Et il a fallu attendre onze minutes?
capture
– N. Beltrame : Sans doute n'ont-ils pas entendu qu'il appelait à l'aide...
– Peut-être qu'effectivement, ils n'avaient pas entendu...
– N. Beltrame : De toute façon, on peut refaire le film comme on veut, cela ne changera pas la réalité. Je ne suis pas une personne à condamner qui que ce soit. J'ai un trop grand respect pour l'uniforme. Mais je voudrais que cela puisse servir et que ça ne se reproduise pas dans le futur. Que s'il y a eu quelque chose qui n'était pas comme il fallait, qu'on se positionne pour faire mieux.
– Mais vous aimeriez avoir ces réponses-là?
– N. Beltrame : Ça ne changera rien, mon fils est parti, et je souffre terriblement. Mais je resterais digne par rapport à son combat.
– Dans votre livre, on découvre les valeurs que vous défendez dans votre famille. important. Quand vous voyez la société française se fracturer, cette violence encore aujourd'hui dans les rues de Paris, que ressentez-vous?
– N. Beltrame : Je
– Triste de cette violence?
– N. Beltrame : C'est tellement énorme, quand on voit la dimension d'Arnaud, qui passe sa vie pour sa patrie, pour les autres... Je suis profondément attristée, voilà. Arnaud est mort, il était marié, il ne peut plus avoir d'enfant... Il a tout donné doncje pense qu'à un moment donné, il faudrait se remettre en question, et se baser sur les valeurs morales d'un être humain.
– Merci d'avoir accepté notre invitation. Votre livre, "C'était mon fils", est publié aux éditions Albin Michel. les ramassages préventifs sur la côte atlantique après le naufrage du "Grande America". Plusieurs bénévoles se sont notamment rendus sur l'île d'Aix.
capture