logo Le moteur de recherche de la télé

Rugby


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 15h35 sur France 2

capture
– Et les Gallois qui résistent. Cela aura été la victoire de la défense. Une défense de fer et un coeur qui fait le reste.
– J. Cazalbou : Il y a un petit peu de chances mais il en faut parfois, et souvent on l'aide.
– L. Bellet : Nouvel avantage en faveur des Irlandais... On va revenir à la pénalité. Ils n'en peuvent plus, les Gallois... On a décidé bien sûr de taper en touche, côté irlandais... Le rugby, c'est l'attaque, c'est les essais mais c'est aussi les sacrifices, l'abnégation, le travail... Les Gallois, au courage... Et attention, le contre!
– J. Cazalbou : Il y a un maul, le ballon sera donné aux Gallois. profite de l'ambiance!
– J. Cazalbou : Dès que la mêlée va se mettre en place, les chants vont être énormes. Une très bonne orientation du jeu de l'équipe du Pays de Galles.
capture
– L. Bellet : Et la fin du match, avec l'ambiance géniale de Chants du public...
– L. Bellet : C'est émouvant... Pour le 12e Grand Chelem de l'histoire des Gallois. Le premier était en 50. La dernière pénalité du match avant la délivrance...
– J. Cazalbou : Cela va certainement être tapé en touche pour sauver l'honneur.
– L. Bellet : Et on jouera la touche, selon les nouvelles règles, vous en avez l'habitude maintenant.
– J. Cazalbou : Cela va mettre les Irlandais en position de force pour marquer l'essai qu'ils cherchent depuis le début de la partie.
– L. Bellet : Le Pays de Galles respire le rugby. Une atmosphère unique...
– J. Cazalbou : Il n'y a plus d'organisation du côté des Irlandais... Et peut-être, à l'intérieur... Ça ne veut pas leur sourire. Le ballon n'est pas derrière la ligne. On y va... En plusieurs temps... S'il n'y a pas d'essai, il y aura pénalité carton jaune.
– L. Bellet : Formidable fin de match... Et voilà l'essai irlandais... Les Irlandais qui sauvent l'honneur, mais qui sont battus. Le score final de ce match sera 25 à 7, car on ne doute pas de la transformation! C'est ça, le rugby, des équipes qui ne renoncent pas. Une grande culture de rugby pour ces deux pays, l'Irlande et le Pays de Galles, et à la fin, ce sont les Gallois qui gagnent.
– J. Cazalbou : Les Gallois ont pris le dessus sur cette équipe irlandaise. Ils ont été sans merci, toujours dans l'avancée, toujours dominateurs. Grand Chelem, triple couronne, les Gallois sont de très beaux vainqueurs.
– L. Bellet : Troisième Grand Chelem pour Alun Wyn Jones... Ils étaient partis de la plus mauvaise des manières, menés 16 à 0 en France, puis ils ont battu la France, ils sont allés gagner face à toutes les autres nations. Alun Wyn Jones, ce monstre du rugby, n'en croit pas ses yeux. Il y avait la pluie, il y avait le vent mais il y avait surtout un immense coeur, une grande organisation, l'abnégation et l
capture