logo Le moteur de recherche de la télé

Rugby


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 13h20 sur France 2

capture
– Notamment Pays de Galles/Irlande... Vous verrez que la vitesse d'exécution et d'intensité est bien différente!
– M. Lartot : On a revu l'essai de Yoann Huget dans cette partie...
– F. Galthié : Les Italiens ne ménagent pas leur peine. Ils connaissent la différence de niveau entre les deux équipes mais ils sont ambitieux, ils tentent des choses.
capture
– M. Lartot : Tebaldi a vu la porte s'ouvrir devant lui! Il analyse très bien les situations. L'Italie continue à garder la possession. Ils ont eu le ballon plus souvent que la France en première période et on repart sur les mêmes bases. Encore un ballon perdu, un petit manque de justesse technique...
– F. Galthié : Oui, c'est vraiment leur faiblesse. Dommage, cette touche, il fallait rester sur le terrain. Huit points d'écart entre la France et l'Italie à la 50e minute. Tebaldi a traversé le terrain, il a remis son équipe dans l'avancée, comme souvent.
– M. Lartot : On est en train de soigner Bastareaud dans le camp français. été touché au visage.
– M. Lartot : On notera l'activité encore de Félix Lambey. C'est lui qui est allé récupérer Tebaldi. C'est lui qui avait réussi le plus de placages face à l'Irlande. Il est très longiligne, moins puissant qu'un Vahaamahina sans doute mais beaucoup d'abattage dans le jeu courant.
– F. Galthié : Chez les meilleures nations du monde, on est sur une tendance de joueurs plus légers, capables d'accélérer, d'enchaîner
– M. Lartot : Les Italiens sont de retour dans nos 22m. Les Italiens s'approchent dangereusement de notre en-but. des difficultés à maîtriser et être efficaces.
capture