logo Le moteur de recherche de la télé

Rugby


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 13h20 sur France 2

capture
– qui viennent en aide, pour ceux qui s'interposent. qui se mettent au service des autres et ceux qui en ont fait leur vocation.
– Les autres. Ils sont partout. Mais surtout là où il ne faut pas. font comme si les autres n'existaient pas. Ils sont trop jeunes pour conduire, trop vieux pour conduire. Les autres, c'est l'enfer. En tout cas, c'est ce que disent les autres. Musique douce
– C. Beaudou : Vous êtes de retour à Rome, la France et l'Italie sont toujours au vestiaire. Le XV de France mène 10-6 à la fin de cette première période mais ce fut dur. Cécile est en compagnie de Jacques Brunel...
capture
– C. Grès : Avez-vous l'impression de bien vous en sortir?
– Je ne sais pas, toujours est-il qu'ils ont eu plus de possession que nous, on n'a pas su bien sortir de notre camp, on a fait quelques erreurs en voulant jouer de très loin. On a montré heureusement beaucoup de qualités pour résister mais il va falloir occuper le terrain et être pressant chez eux.
– C. Beaudou : Il va donc falloir réagir dans ce match car l'équipe de France a dominé dans certains secteurs, notamment en mêlée fermée. Mais elle a accumulé beaucoup de fautes, même s'il y a pour l'instant un essai dans ce match avec le beau travail de Penaud et de Dupont.
– R. Ibanez: Un petit moment de grâce dans cette première mi-temps mais permettez-moi de soupirer un peu. Il y a eu tellement de réussite de la part des Bleus, qui se sont On peut s'interroger sur le contenu de cette première mi-temps. Il y a eu tellement d'approximations dans ce match... Sincèrement, sur cette première mi-temps, c'est au pire un petit lever de rideau et au mieux une aimable partie de campagne...
– C. Beaudou : On va voir comment les joueurs vont s'en tirer en seconde période.
– M. Lartot: L'équipe de France a tout à perdre aujourd'hui à Rome et on n'est pas loin de ce scénario catastrophe, avec une équipe d'Italie qui mériterait de mener à la mi-temps. Elle a passé plusieurs fois la ligne d'en-but. On est inquiet encore une fois pour l'équipe de France.
capture