logo Le moteur de recherche de la télé

Rugby


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 13h20 sur France 2

capture
–  F. Galthié : On a été surpris par ce mouvement... Ils cherchent à marquer. C'est Romain Ntamack qui n'a pas vu venir ce joueur, qui a traversé notre rideau défensif...
– M. Lartot : C'est le troisième-ligne Polledri, qui fait un très bon match et qui a mis en difficulté toute la défense française.
– F. Galthié : Il est bien construit, ce maul italien... Attention.
– M. Lartot : Ont-ils passé la ligne?
capture
– F. Galthié : Je ne crois pas, la possession est toujours italienne... On a bien résisté sur le premier maul...
– M. Lartot : Pas d'en-avant et le ballon est revenu dans les bras de Tommaso Allan... Tebaldi continue de faire travailler ses avants.
– F. Galthié : La défense française résiste pour l'instant... Les Italiens donnent tout ce qu'ils ont pour rentrer au vestiaire avec des points supplémentaires.
– M. Lartot : Grosse séquence encore une fois, juste avant la
– F. Galthié : Les Italiens sont cuits, ils ont tout mis sur cette action. Ils n'ont pas voulu prendre les points au pied... Voilà aussi pourquoi l'Italie ne gagne pas les matches, parce que parfois ils déjouent...
– M. Lartot : Il y a eu un petit accrochage entre Tommaso Allan et Sergio Parisse, ils ne sont pas sur la même longueur d'ondes. Conor O'Shea est descendu au plus près du terrain.
– F. Galthié : Que d'occasions manquées pour les Italiens dans cette première mi-temps. En tout cas, on s'en sort plus que bien... On a revu la faute de main... La fatigue y fait beaucoup. Les Italiens avaient du mal à se relever, à se replacer... Donc, techniquement, on est moins précis.
– M. Lartot : Tommaso Allan se plaignait parce qu'il a peu de distribuer à ses trois-quarts. Visiblement, il a envie de donner du mouvement. Et vous avez vu Jacques Brunel descendre avec son escorte... Voilà, c'est la mi-temps. Les Bleus mènent 10-6 mais ils s'en sortent vraiment très bien après une première période difficile. de l'en-but alors que l'essai était imparable. Les Français font le dos rond devant leur ligne de but. Ils s'en sortent bien. Chant doux d'enfants
capture