logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 7h00 sur France 2

– Après, se réveiller doucement et on repart assez bien pour toute la journée.
– La sieste, café compris, coûte 4E50. Quelques minutes de repos qui valent de l'or.
– Laurent Bignolas : Sandrine, vous le savez, quand on va en Espagne, on a vraiment l'impression d'être en décalage horaire. Ce rythme tardif a été appliqué uniquement à cause de la chaleur?
– Sylvain Mercier : Non. C'est vrai que l'été, avec les fortes chaleurs, c'est plus compliqué de travailler dans les champs d'orangers, comme on l'a vu dans le reportage. Mais l'origine de ce rythme décalé date de l'après-guerre. Franco, pour rester proche de son allié Hitler, va choisir le même fuseau horaire que l'Allemagne plutôt que celui de la Grande-Bretagne. A cette époque, il y a aussi la famine qui touche la population espagnole. Donc beaucoup d'hommes se mettent à cumuler plusieurs emplois, travaillant le matin de 8h à 14h, et enchaînant souvent sur un autre boulot en soirée, D'où cette fameuse pause déjeuner tardive, forcément. Et la sieste pour repartir ensuite travailler. Voilà, comment on se retrouve aujourd'hui avec des horaires complètement
– Laurent Bignolas : Intéressant. Entre nous, l'Espagne veut-elle vraiment en finir avec la sieste?
– Sylvain Mercier : L'Espagne essaye surtout de changer les journées à rallonge, considérées comme pénibles pour la majorité des Espagnols. En 2016, le gouvernement a proposé de changer le fuseau horaire sur celui de Greenwich. L'idée était de réguler la journée de travail sans cette fameuse pause de 14 à 15h pour le déjeuner, mais plutôt de terminer à 18h et non à 20h ou 21h, comme c'est le cas aujourd'hui. Même si cela est forcément bien perçu par la population, parce que ça améliore leur qualité de vie, la vie de famille, c'est toujours en débat aujourd'hui. De là à dire que la sieste va disparaître, je n'en suis pas sûre. Je vous rappelle qu'en moyenne, si elle dure 15 à 20mn en journée, elle est vivement recommandée par l'OMS, l'organisation Mondiale de la Santé. Une bonne excuse, Laurent, si vous allez cet été en Andalousie et qu'il fait 45
– Laurent Bignolas : 0K, à tester.