logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 7h00 sur France 2

– Le mouvement va-t-il s'éteindre? C'est un quitte ou double qui se joue aujourd'hui. Le ministre de l'Intérieur prend les choses au sérieux. Il a renforcé le dispositif de sécurité à Paris. 5 000 membres des forces de l'ordre sont mobilisées.
– Canicule en France. Typhon au Japon, incendies en Californie... 2018 a été marqué par des catastrophes en répétition. Certains appellent à la marche du siècle pour le climat.
– Des slogans choc pour l'environnement. Aujourd'hui, des milliers de manifestants devraient défiler dans toute la France pour le climat. Dans ce qu'ils ont baptisé "La Marche du siècle". Protéger la biodiversité et dénoncer l'inaction politique. L'objectif est simple: le climat doit devenir une priorité.
– Sans cadre idéologique imposé, on est capables de changer les choses.
– J'essaie de limiter les plastiques. Je ne vais plus chez McDo. Ça touche à notre confort personnel, mais ça fait la différence.
– Hier, des centaines de milliers de jeunes ont défilé dans toute la France. Mais aussi dans le monde entier. Comme ici, à New York, au Kenya ou encore en Inde. Ensemble pour limiter le réchauffement climatique, selon les scientifiques, il faudrait réduire les émissions de CO2 de 50%
– Quelle sera l'ampleur des conséquences du naufrage Grande America au large de la Rochelle? 4 navires tentent de minimiser les risques. Une 3e nappe d'hydrocarbures a été repérée lors d'un vol de surveillance.
– Les marais vont-ils être pollués par les hydrocarbures? On compte sur ces vannes pour éviter tout contact avec l'eau de mer souillée.
– On a cette chance, on peut tout fermer. On peut s'imposer de ne pas produire cette saison.
– Les ostréiculteurs ont été appelés à prendre des précautions. Certains ramassent les huîtres plus tôt que prévu. D'autres font des réserves d'eau de mer.
– Si l'eau est polluée, on aura un stock d'eau saine. Pendant 3 mois, on est tranquilles.
– La marée noire doit atteindre le littoral français dans quelques jours. Les forts coefficients de marées attendus font craindre une zone de pollution plus étendue que prévu.