logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 7h00 sur France 2

– Il y a 4 ans, la mairie a publié ce texte.
– C'est un arrêté municipal. En été, on le diffuse dans tous les haut-parleurs de la ville afin que les habitants ne fassent pas de bruit entre 14 et 17h.
– Laurent Bignolas : Un reportage à Ador, il fallait quand même le trouver, le nom de la ville. On se retrouve dans quelques instants juste après le journal
– J'étais chez moi, je mangeais une pizza... Non, j'étais avec des potes, on mangeait des pizzas. C'est après une nuit à me battre contre ces cartons que j'ai eu l'idée de mettre des pizzas en tube. Je fonce voir mon conseiller qui dit : "Je peux m'occuper de votre ligne pro, du site, "et de votre visibilité Internet." Super, merci ! Après des semaines de travail, mon bébé voit enfin le jour. Le tube à pizza !
– Merci.
– Pour ma couleur, je fais confiance à mon coiffeur et à Inoa.
– L'huile change tout.
– La qualité de mes cheveux s'est améliorée.
– Plus de cheveux blancs, couleur naturelle. Pile ce que je voulais.
– Inoa, la seule coloration sans ammoniaque activée par l'huile. Découvrez une offre exceptionnelln sur Inoa.fr.
– Bonjour. L'identité du tueur ne fait plus aucun doute, l'homme suspecté du massacre en Nouvelle-Zélande inculpé de meurtre après une brève audience, cet extrémiste de droite est en détention sans possibilité de caution. Il possédait un arsenal d'armes semi-automatiques.
– Une audience éclair devant les caméras sans aucune émotion du tueur. Brenton Tarrant, 28 ans, australien, se présente comme un Blanc de la classe ouvrière, ancien professeur de fitness. Il ne demande pas de libération sous caution.
– Vous êtes en détention sans possibilité d'appel et vous comparaîtrez le 5 avril.
– D'ici à la prochaine audience, la Première ministre de la Nouvelle-Zélande veut revoir la loi. Il suffit d'avoir 16 ans dans le pays pour acheter un fusil. Le terroriste disposait d'un port d'armes. Les enquêteurs fouillent son domicile.
– Il a une résidence à Dunedin, où nous commençons par vérifier qu'il n'y a pas de danger.
– Brenton Tarrant a des complices. L'une des 4 personnes qui a été relâchée, n'était qu'un passant allant chercher ses enfants.