logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 7h00 sur France 2

– C'est en chanson.
– Frédéric Zeitoun : Vous allez chanter ce soir "Allumer le feu", que vous avez composé pourJohnny Hallyday. Qu'est-ce que vous avez gardé de lui?
– J'ai gardé le sentiment d'avoir rencontré un homme profondément schizophrène. Une forme de schizophrénie de l'âge. C'est-à-dire quelqu'un qui est resté à 16 ans dans sa tête. On est sortis du studio un jour, il est venu me voir et m'a dit: "Sache que dans la vie, on est toujours seul." C'est vrai que cette phrase résonne toujours en moi parce que c'est profondément ce qu'il a toujours été, pour moi, Johnny. Applaudissements.
– Laurent Bignolas : On le voit, Fred, il se fait vraiment plaisir sur scène. Lui qui a tellement travaillé pour les autres.
– Frédéric Zeitoun : Effectivement, comme "Allumer le feu" pourJohnny Hallyday. Il est toujours arrivé dans la carrière des artistes dont il s'est occupé au moment où il fallait un nouveau souffle. C'est vrai que lorsqu'il écrit "Savoir aimer" pour Florent Pagny, ça a vraiment été la chanson d'une certaine forme de, pas résurrection, car il n'avait pas disparu, mais ça lui a donné un nouvel élan. Je pense aussi à "Mourir demain" pour Natacha St-Pier. Il a aussi chanté en duo avec elle. Il a écrit pour Jenifer. A chaque fois, il a trouvé le bon mot, les bonnes notes pour les bons artistes. Sur scène, c'est très rock et c'est très bien.
– Laurent Bignolas : Ça inspire beaucoup Sylvie, qui fait beaucoup de commentaires. Elle en rigole déjà. Je pense qu'elle ne se moque pas de nous.
– S.Adigard: Je me moque de moi-même.
– Laurent Bignolas : Merci, Fred. Après le spectacle, qu'est-ce qu'on va faire? On va se coucher. Non je dis ça parce qu'à la fin de l'émission, vous avez rendez-vous avec "C'est un monde". Cette semaine, c'est le sommeil qui est à l'honneur. Quels sont les secrets de nos voisins pour dormir paisiblement? C'est ce que nous verrons en Italie, en Jordanie, en Grèce ainsi qu'en Espagne où la sieste, vous le savez, est un rituel incontournable.
– Dans une région où la plupart des habitants travaillent aux champs, la sieste est sacrée. A Ador, 1 400 habitants, elle est même protégée par les plus hautes autorités.