logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 1h34 sur TF1

– Si on y va franchement et qu'il y a un contrefil, on se fait prendre. Frottements
– En gros, je leur apprends à tailler du bois avec un canif. C'est primitif, comme technique et comme approche. Les bases de la technique n'ont pas évolué depuis 5 ou 6 siècles. On utilise les mêmes outils, les mêmes gestes, les mêmes bois. En cela, on peut dire que c'est un vieux métier. Mais c'est pas un métier du passé, le musicien a toujours besoin d'un instrument. Tapotis légers
– C'est délicat. Il faut à la fois respecter ces critères de... beauté. Et ne pas enlever trop de bois. Ça va influer sur le son de l'instrument, de faire quelque chose de trop profond. Donc il faut réussir à être régulier.
– A Mirecourt, la formation est exigeante, un seul redoublement est admis. Dans quelques semaines, les élèves seront notés par un jury de professionnels.
– Dans ce sens, il est pas mal. Dans celui-là, c'est moche.
– Peut-être parce que là, c'est plus haut. Ça fait une ombre.
– Il y a du stress, l'échéance approche. Ca, c'est des étapes importantes, le filetage. Le jury va vraiment regarder... pas à la loupe mais presque. Frottements, grattements
– L'école entend rester une référence.
– Au revoir, Michel !
– Mirecourt a vu passer les plus grands maîtres luthiers français. Une école de musique, 2 musées, 9 ateliers en activité, la lutherie est présente partout. Anaïs partage un appartement avec Sarah et Fanny. Ily a 2 ans, elles ne se connaissaient pas.
– Dans la restauration, t'as plus de suspense. Tu rencontres des nouveaux trucs, des instruments... Je trouve qu'il y a plus de découverte. Dans le neuf, j'ai peur que ce soit vite la routine.
– Rien n'empêche de faire les 2.
– A mon avis, t'es vite débordée.
– C'est rare, les gens qui arrivent, et tac, "j'veux faire de la restau".
– Sarah.
– On parle toujours de lutherie. Les gens de l'extérieur nous le disent.
– Je vois pas de quoi on pourrait parler d'autre. Même ma famille, j'ai du mal à les voir, à... J'ai du mal à être présente dans ce que je fais si c'est pas de la lutherie. On n'a que 3 ans dans sa vie où on apprend les bases.