logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 1h34 sur TF1

– Moi, c'est la 1re fois que j'en fais. J'espère que ça lui apporte la confirmation qu'elle se trompe pas de métier. L'école, c'est une chose. C'est fantastique, évidemment. Mais il y a aussi la vie de l'atelier. Lui faire aimer ça, c'est très important.
– Et Pascal sait comment susciter l'intérêt d'Ana°I°s. Ensemble, ils vont ouvrir ce violoncelle de plus de 200 ans. C'est quand même un Didier Nicolas Aîné. C'est un auteur français du début du 19e. C'est la 1re fois que je vois un violoncelle de cette hauteur-là. On l'entend craquer.
– C'est bien. Craquement
– Chaque fracture, ça fait peur. Je vous le laisse.
– Il y a un petit éclat.
– C'est à chaque fracture. Vous reprenez dans l'autre sens ?
– C'est une petite aventure, un détablage.
– A l'école, on enseigne les bases. On a beaucoup de choses à apprendre. Ça fait drôle.
– Oui, c'est passionnant.
– VOILA.
– Ouvert, le violoncelle révèle un peu de son histoire.
– "Didier Nicolas Aîné". Et là, on voit même une note manuscrite.
– Il y a marqué "à Mirecourt".
– Avant de restaurer de tels instruments, Anaïs aura besoin de longues années de pratique. La lutherie est une affaire de patience.
– Vous me le direz, après ?
– Peut-être.
– En Bretagne, Angeline exerce depuis 8 mois le métier qu'elle a choisi : Souffleuse de verre, sur l'île de Bréhat. Elle quitte le continent pour rejoindre l'atelier. Elle s'est formée en Lorraine. Le dépaysement est complet.
– C'est une contrainte parce qu'il faut pas louper le bateau. Mais c'est un plaisir de prendre le bateau plutôt que le métro.
– Depuis 15 ans, la verrerie y est installée dans un site surprenant : une ancienne citadelle entièrement réhabilitée. Chaque matin, le ballet des verriers se met en place. Angeline a rejoint de jeunes souffleurs. La plupart ont moins de 30 ans. Leurs gestes datent de l'Antiquité.
– Tous ces outils, c'est du matériel qui est neuf. Mais ils existaient déjà au début du soufflage de verre. Donc, c'est assez... C'est assez ancien. Après, on l'aborde d'une manière novatrice, plus vers le design, ou des pièces artistiques.