logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 1h34 sur TF1

– Il y en a qui ont eu leur 1er vélo. Moi, j'ai eu ma 1re voiture.
– Philippe, son père, au volant d'un buggy, n'est jamais loin. Soit pour faire la course avec sa fille, soit pour la dépanner.
– Parti de rien il y a 40 ans, Philippe dirige l'une des plus grandes casses de France, en Haute-Saône. 10ha de voitures cabossées, des milliers de pièces à récupérer et une vingtaine de salariés. Parmi eux, Fanny, directrice du management et de la communication.
– Vous n'avez pas mon dossier ? Je vais me fâcher. Je paye mes primes. Je les envoie au père Noël ou à vous ? Je ne vais pas attendre Entendu. Merci. Ils me gonflent.
– Je peux avoir un bisou ?
– Philippe aimerait lâcher les rênes de son entreprise à sa fille et à son fils Rudy. A 27 ans, il est à la tête de l'équipe technique.
– Papa, tu en penses quoi ?
– Mais le frère et la soeur doivent encore faire leurs preuves.
– J'aimerais bien ne venir que pour surveiller, contrôler les achats et les ventes, voir si le chiffre d'affaires est en hausse. Mais quand un enfant apprend à marcher, vous ne le lâchez pas tout de suite. Il faut le tenir par la main.
– Avant de rejoindre son père, Fanny a travaillé 10 ans à Paris dans la communication. Elle espère que cette expérience l'aidera à dynamiser l'entreprise familiale. Ici, elle a gagné un surnom : la tornade.
– Elle est toujours speed comme ça ?
– Oui. Il faut la débrancher.
– Fanny a toujours beaucoup d'idées, comme décorer ce sapin de Noël avec des objets de la casse. S'il y avait une chose qu'elle pouvait commander au père Noël...
– Un chiffre d'affaires important pour générer des bénéfices.
– Car les marges de l'entreprise ont fondu. Leurs stocks, ce sont ces carcasses vendues aux broyeurs. Depuis quelques années, le cours de la ferraille baisse. Résultat : ces épaves valent 10 fois moins qu'il y a 8 ans. Le métier est moins rentable.
– On est stabilisés, à peu près. Mais stabiliser le chiffre d'affaires, ça ne fait pas augmenter les marges. Le père est inquiet. C'est ça, le plus grand défi. Il faut réussir à avoir une entreprise fiable et rentable.