logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 1h34 sur TF1

– A 9 O00 km de l'Hexagone, c'est au coeur de la circulation de Los Angeles que nous avons retrouvé le chanteur.
– Vamos.
– Dans sa voiture, direction l'une de ses adresses favorites de la Cité des anges.
– Là, on va dans mon endroit préféré à Los Angeles. Le Farmers' Market. C'est un petit marché où il y a plein de stands de nourriture et il y a une boulangerie. C'est le 1er truc qui me manque, quand je suis ici, même pour un mois, c'est la nourriture française. Les Américains savent pas faire le pain, la pâtisserie. C'est vraiment dégueulasse. Et c'est mon petit coin de France.
– Son coin de France car depuis près d'un an, Matt Pokora passe une grande partie de son temps aux Etats-Unis. En novembre 2017, le chanteur annonçait à ses fans avoir besoin d'une pause dans sa carrière musicale. Une année de réflexion qu'il a décidée de prendre ici, à Los Angeles.
– Ça a toujours été une destination de vacances avec mes amis. Je venais prendre des cours de danse il y a 15 ans, quand je démarrais. Il y a de gros studios de danse, Il y a parmi les meilleurs chorégraphes au monde. C'est comme une 2e maison. Ca, c'est les studios où ils tournent Danse avec les stars. Mais en Amérique, Ils en font 2 par an. Et voilà. C'est le Farmers' Market.
– Le 1er séjour de Matt Pokora il a alors 10 ans. Un voyage en famille sur la côte Ouest des Etats-Unis.
– Bonjour, Monsieur. Je viens prendre mon petit déjeuner. Ca, c'est mon ami, Vincent. Il fait le meilleur pain et les meilleures pâtisseries.
– En Californie, loin de l'agitation française, Matt Pokora goûte à des moments simples.
– Merci, mon grand.
– Ce que le chanteur apprécie ici, c'est l'anonymat.
– En fait, c'est comme si je sortais de mon rôle de chanteur et que j'étais Matthieu, tout simplement. Un mec banal, normal, ici. Bon, à part les quelques Français qui me reconnaissent. Mais j'aime être sollicité en France. J'ai besoin de ça. J'ai grandi comme ça. Depuis quej'ai 17 ans, je fais ce métier. Ça fait partie de mon équilibre.
– Et justement, ce jour-là...
– Votre prénom, c'est ?
– Eüsa.
– Vous saviez que Matt était à Los Angeles ?