logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 0h20 sur France 5

– C'est à peu près le temps qu'il m'a fallu pour lire votre livre!
– Jacques Chirac : Je sais bien. Dans celui que je vous ai envoyé, je n'ai pas mis les images à colorier. Je suis désolé!
– J.-L.Debré: Chirac avait un humour très particulier. C'est un humour politique. La phrase qui sort est destinée à être reprise et à moquer son adversaire.
– A.-E.Lemoine: Moquer son adversaire, et pas que. Ily avait de l'humour, parfois, quand il explique qu'il fait du sport à un journaliste qui lui pose la question.
– J.-L.Debré: Chez Chirac, ily a du Audiard. Un jour, j'ai dit: "Je n'ai que des ennuis en ce moment." Il me dit: "Les cons, c'est comme les emmerdes, ça vole en escadrille." C'est du Audiard. Dans l'humour de Chirac, ily a plusieurs degrés. Ily a l'humour qui consiste à renvoyer la balle à son adversaire. A l'époque où Sarkozy se démarquait de Chirac, le journaliste dit: "Monsieur le président, ça sert à quoi, un chef?" Au lieu de partir dans l'élaboration de la Constitution, il dit: "Un chef, c'est fait pour cheffer." Un autre jour, j'avais honte. Le journaliste dit: "Vous faites du sport?" Tous les hommes politiques font du sport. En réalité, ils n'en font pas. Chirac, me regardant dans les yeux, dit: "Je fais des barres parallèles." Je me disais qu'il allait un peu loin. Le journaliste dit: "Ah bon?" "Un bar Rive Droite et un bar Rive Gauche." Le journaliste ne peut plus poser de questions! Chez Chirac, ily a un humour politique aussi. Un jour, un journaliste lui dit: vous êtes de gauche!" Au lieu de partir sur la définition de la gauche, de la droite, du centre, il dit: "Naturellement, je suis à gauche! Je bois de la bière etje mange de la choucroute!"
– A.-E.Lemoine: Fin du débat. J.Chirac n'est plus apparu publiquement depuis le 21 novembre 2014, à l'occasion de la remise des prix de la Fondation Jacques-Chirac.
– C'est aux côtés de F.Hollande, chef de l'Etat, que Chirac fait sa dernière apparition publique. C'est encore au quai Branly. Les Français découvrent leur ancien président souriant mais affaibli.
– A.-E.Lemoine: J.Chirac vit dans un appartement proche du Sénat.