logo Le moteur de recherche de la télé

Les blessures de l'île


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 0h55 sur France 2

– Un homicide, ça a de la gueule.
– On traîne dans cette maison.
– Mais pas ce jour-là. Un fantôme a dû faire le coup.
– Te fous pas de ma gueule !
– On a vu une silhouette et des lumières bizarres dans la maison. Dis-moi... On fait voler les corbeaux morts ? J'en ai reçu un.
– C'est interdit.
– Ça te fait rire ? L'hiver, on s'habitue à ce qu'il n'y ait plus de gendarmes sur l'île. Oh... C'est quoi cette collection ? On se lance dans la brocante ?
– Ça ne vous suffit pas de ne rien branler ? Vous chapardez ?
– N'importe quoi !
– Les chandeliers ont été volés chez les Quentin. Et le reste ? Mais c'est pas vrai !
– Arrête !
– Merde ! "Camille Meunier". C'est la victime. C'est ennuyeux. Surtout pour des squatteurs.
– On a volé le sac. Elle était morte.
– On est arrivés dans la maison. On a trouvé la meuf poignardée. On ne l'a pas touchée. On a juste pris le sac.
– Je vous arrête.
– Vous ne venez pas ?
– Non. Vous voulez y retourner ?
– Oui. Cette maison a quelque chose à me dire.
– Elle me fout la trouille.
– Pas à moi. A tout de suite.
– Que s'est-il passé ?
– Vous n'avez pas vu un homme ?
– Et la petite fille ?
– Quelle petite fille ?
– J'ai cru voir passer quelqu'un.
– Ne restons pas là. Tu n'as pas les idées claires. Sauvons-nous vite. C'est assez ressemblant. Vous ne me croyez pas ?
– Déjà que vous voyez une fillette qui n'existe pas, alors ce type est-il réel?
– Je me serais frappée toute seule ?
– C'est qui ?
– Laisse tomber. Donne l'addition.
– Tu te fiches de moi? Pourquoi vous dessinez ça ?
– Pourquoi elle réagit comme ça ?
– Elle a vu cet homme dans la maison du bout du monde. Pourquoi tu as réagi comme ça ?
– Ça ne me regarde pas.
– Car il ressemble à Jean ?
– Tu n'y as pas pensé ?
– Si. Je ne crois pas aux fantômes. Tu n'as jamais revu ton frère ?
– Non. Qu'est-ce que tu dis ? Pardon. 'Onyva?
– C'est qui pour vous la patronne ?
– Ca, c'est mon problème.
– C'est la fiancée que vous avez plaquée quand vous êtes parti.
– Je n'aurais jamais dû vous laisser avec ma mère. Tourne la tête, toi. C'est lui ton fantôme ? Regarde.
– C'est lui.
– C'est pas possible.