logo Le moteur de recherche de la télé

Les blessures de l'île


diffusion le samedi 16 mars 2019 à 0h55 sur France 2

– C'est bien maman.
– Manon est morte. J'étais à son enterrement.
– C'est aussi ce que m'a dit monsieur le maire.
– Oui ? *-C'est pas sans mal. *Ça fait 10 fois que j'essaie de te joindre.
– C'est grand ici. *-5 kilomètres carrés. *Tu rigoles ? *-J'ai le nom de la propriétaire du clebs. *Camille Meunier. 31 ans.
– Ça correspondrait à ma victime. *-C'est elle. Des proches ont reconnu le corps à la morgue. *Agent immobilier. Les héritiers de la maison l'ont envoyée sur l'île *pour la vendre.
– Et l'autopsie ? *-Il n'y a ni empreintes du meurtrier ni rien d'utilisable *sur le couteau.
– Sinon il ne l'aurait pas laissé. J'ai autre chose pour toi. Trouve-moi des infos sur les frères Riou. Roméo. India. Oscar. Uniforme. Ce sont deux jeunes de l'île. Ils traînaient dans cette maison. Bonsoir.
– Voici Gregor Gourvennec. S'il vous plaît ! Un marin qui a mal tourné. Il est devenu gendarme. Il a été l'un des meilleurs sauveteurs de l'île.
– Non. Je suis en service.
– Le verre de l'amitié.
– Abel. Où sont tes fils ?
– Qu'ont-ils encore fait?
– Non. C'est pour les interroger.
– Ah ! Avant raconte un peu à la bleusaille le bordel que c'était le sauvetage à ton époque.
– C'était dans une autre vie.
– Tu as plein de choses à raconter.
– Non, rien d'intéressant.
– Si. On aimerait savoir ce qui s'est passé la nuit où mon frère s'est noyé.
– Je t'ai tout raconté, Gwenn.
– Ah bon ? Non. Moi, je ne sais rien du tout. Mais rien du tout. Pourquoi un marin expérimenté comme Jean n'a pas attaché son harnais ? Pourquoi tu ne lui as pas envoyé de bouée ?
– Je n'ai pas pu la lui lancer. Arrête de faire des histoires.
– Tu pensais revenir ici et te pavaner en terrain conquis sans que personne ne te pose de questions ? Tu rêves, Gregor. Pourquoi mon frère s'est noyé ? Pourquoi tu es parti le lendemain de son enterrement sans rien dire ? Pourquoi tu m'as plantée ?
– Je t'aimais. Le soir de la mort de Jean, on avait bu. Histoire de tuer le temps. Quand on a embarqué, on était bourrés. Jean me devait de l'argent. Sur le pont... On s'est insultés. On s'est battus. Il est passé par-dessus bord.