logo Le moteur de recherche de la télé

W9 Hits


diffusion le jeudi 14 février 2019 à 8h40 sur W9

undefined
ndash; Escucha como digo tu nombre Desde Medellin hasta Londres Cuando te Ilamo, la maldad responde No preguntas cuando, solo donde Te dejas Ilevar De lo prohibido, eres adicta Una adiccion que sabes controlar Y te dejas Ilevar Lo mas caliente en la pista Todo lo que tienes de muestra Pa' que lo dan Mordiendo mis labios, veras Que nadie mas esta en mi camino Nada tiene por que importar Déjalo atras Estas conmigo
– MORDIENDO MIS LABIOS, VERAS QUE NADIE MAS ESTA EN MI CAMINO NADA TIENE POR QUE IMPORTAR DEJALO ATRAS ESTAS CONMIGO (Echo, la musique s'estompe.) (Guitare) C'est ainsi que les jours défilent C'est ainsi que la vie s'en va Plus de non et plus de possible Plus de force dans les bras Ni pour se prendre par la main Ni pour se soulever du sol Devenu trop lourd le chagrin C'est déjà la fin du chemin Seul définitivement Balayé par le vent Secoué en dedans Allongé sur un banc Définitivement Un peu calme, un peu blanc Encore un peu vivant Sans trop savoir pour qui Là véritablement Et c'est ainsi Que les choses se meurent C'est ainsi que l'amour s'éteint Il brûle encore comme il demeure Brûles les lèvres et les mains Hier est encore aujourd'hui Il durera aussi demain Dans des regrets endoloris Dans le foulard des parfums Sans trop savoir comment (Trompette) (Variété française) (Piano mélancolique Percussions douces)
– J'avais jamais vu De nuit aussi calme Hey, Je la regarde Enchaîner les cigarettes Hey, ses larmes coulent en silence On entend toujours les cigales On se blesserait Même avec zéro mot Pourtant aucun mur sur cette terre Ne pourrait étouffer Le cri de nos phéromones On risque pas de tenir longtemps (Beat hip-hop doux, piano) Tu m'as même comparé à Lucifer Maintenant tu bois Et tu veux bien de moi Nan mais j'hallucine hein Ce que la distance entraîne Soit c'est la guerre Pendant 10 ans sans trêve Soitje la quitte en lui disant Garde le sourire Plus rien n'est grave Tant qu'il nous reste une seconde De souvenirs dans le crâne Nos deux corps pourraient mourir J'ai déjà fait le deuil Maintenant pars loin de moi Une larme cachée dans l'oeil Notre histoire N'aurait Jamais pu finir Dans le calme et la tendresse Je te déteste Comme cette phrase qui dit C'était trop beau pour être vrai Je n'avouerai jamais Que certaines De mes propres émotions M'effraient Comme cette phrase Qui dit (Beat hip-hop Orchestre à cordes) (Piano mélancolique seul) Bébé serre moi fort Que j'oublie que c'est le chaos Autour c'est le chaos Regarde-nous Les dieux n'ont pas honte J'ai tout foiré cette année C'est toujours en chantier Est ce qu'on peut Rev'nir en janvier Son regard me traverse le corps Comme une longue aiguille On dirait bien qu'on est cuits Nous deux dans la même voiture On fonce vers la mort On se déteste tellement Qu'on refait l'amour Parce que c'est comme de la drogue On a de quoi planer Sur son dos mon torse Fait de l'aquaplaning Le problème, c'est que Ça me rappelle pourquoi je l'aime Je revois le début Les premières semaines On pourrait repartir à zéro Et prendre le premier avion Comme dans un film de merde C'est du délire (Percussions douces) Moteur (Beat hip-hop, piano) (La musique s'estompe.