logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le jeudi 14 février 2019 à 5h25 sur France 5

– En cours, en 2006, elle est tombée de sa chaise quand je lui ai dit que les Protocoles des Sages de Sion étaient un faux. Vous pouvez trouver le livre aujourd'hui encore. Vous voyez la profondeur de champ de la chose et la difficulté qu'on a en tant qu'enseignant à lutter contre ça?
– César Roux : Quel outil avez-vous dans ces cas, à part votre talent et la force de conviction?
– T.Snégaroff: La légitimité de l'enseignant. Il faut essayer de lutter. Si on laisse ça passer, on a perdu.
– César Roux : Les juifs, qui représentent 1 % de la population française, subissent la moitié des attaques racistes recensées dans le pays. Depuis lundi, la classe politique est unanime pour condamner les inscriptions antisémites du week-end dernier et chercher des solutions. Hier soir, dans une atmosphère très lourde, le Premier ministre remettait le prix Ilan-Halimi.
– C'est avec une immense joie que je laisse Monsieur le Premier ministre remettre le grand prix Ilan-Halimi.
– Hier soir à Paris, dans une ambiance solennelle, entre les sourires, l'hommage à I.Halimi. Une récompense nationale décernée à des collégiens de Dijon pour leur action contre le racisme et l'antisémitisme. Une première qui intervient dans un contexte particulièrement sombre.
– Emma Philippe : Le boxeur que je suis sait quand il a pris un coup et quand il a pris un coup qui marque. Nous prenons des coups quand on vomit sur la mémoire d'Ilan Halimi.
– Ce jeune homme de 23 ans de confession juive, torturé à mort en février 2006 dans l'Essonne. 13 ans plus tard, sa mémoire est profanée. Les 2 arbres plantés en son hommage sont sciés. Sa photo est dérobée. C.Castaner fait alors le déplacement pour partager son émotion. Une déclaration qui intervient alors que les actes antisémites se multiplient en France. Les dernières attaques en date, une devanture de restaurant taguée à la peinture jaune. "Juifs" en allemand. Des croix gammées sur le visage de S.Veil, femme d'Etat d'origine juive rescapée des camps de la mort, ou encore ce message dans le RER parisien à l'attention du footballeur K.Mbappé.