logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 14 février 2019 à 2h10 sur TF1

– J'ai vu une photo d'elle avec le PDG.
– Elle connaît tout le monde.
– Mais c'est un de nos concurrents pour l'appel d'offres.
– Où tu as rangé les essais de Camille ? 'J'Y touche pas. J'ai pas le droit d'être là quand elles bossent ensemble.
– Comment ça, "ensemble" ?
– C'est-à-dire... Pas vraiment ensemble, côte à côte, quoi.
– Je croyais qu'Alex ne créait plus ? 'J'ai pas dit ça. J'ai dit qu'elle était en perte d'inspiration. Je dois faire des recherches pour elle. Je te laisse.
– A plus tard. J'avais fouillé partout. Pas de trace du carnet ni d'une composition de Camille. soit Alex avait mis la main dessus avec le carnet. Elle connaissait notre concurrent. Je penchais pour la 2de hypothèse. Alex ne nous ferait pas rater l'appel d'offres. Je devais parler à Camille.
– Le soir même, Tim rentrait d'un dîner professionnel. Il allait faire une désagréable découverte.
– T'es seule ?
– Maman s'est couchée. Lino est parti voir des amis. Il rentrera demain matin.
– Intéressant ! T'as pu avancer ?
– J'ai fait un bond en avant, j'ai trouvé mon thème. Je pars sur une note assez boisée.
– Le santal étoufferait le cèdre. D'après maman, il manque peu de choses, un cuir de Russie ou une pointe de fougère.
– T'as fait sentir ton essai à ta mère avant moi ?
– Je voulais que tu le sentes, mais t'étais pas là. Elle me donne des conseils techniques. Ma note de tête est juste, mais l'ensemble est encore trop volatil.
– Avant, mon avis comptait. Méfie-toi de ta mère. Elle est très liée à un de nos concurrents.
– Ça veut pas dire qu'elle va me voler mon parfum.
– Elle l'a déjà fait.
– C'est de l'histoire ancienne ! Elle a changé. Arrête de t'en prendre à elle. Je vais me coucher. Tu viens ? Je vais regarder la télé. J'étais blessé par l'attitude de Camille. On avait créé la boîte à deux parce qu'Alex l'avait trahie. Mais elle n'en avait plus que pour sa mère. Alex croyait avoir réussi à m'évincer, mais j'allais pas la laisser influencer Camille. Il y avait trop d'enjeux. Alors j'ai décidé de la surveiller.
– Le lendemain, Tim avait préféré passer la nuit dans le salon pour surveiller l'atelier.