logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 14 février 2019 à 2h10 sur TF1

– Je comprends, c'est un super coup. En plus, elle est jamais rassasiée. Il faut être prêteur. *-C'est pourquoi j'ai décidé de donner son nom à ce projet. Pour honorer sa mémoire.
– Arrête ça, ça me dégoûte.
– Ça réagit. Il y a plus de 2 O00 partages. On lui reproche des choses,
– "Il est fort" ? T'es sérieux ?
– Sa com' est impeccable.
– Il fait sa pub sur une morte. C'est ignoble. Devant moi, arrête de le défendre.
– Tu penserais pareil,
– Oui. s'il t'avait pas virée ? Regarde-le. Il utilise Infos Sète pour balancer sa propagande.
– T'as jamais poussé un sujet pour du clic ?
– Ça a rien à voir, j'ai toujours fait de l'info. Me compare pas à Brunet.
– T'es une femme de pouvoir, Flore. Et tu sais comme moi que le pouvoir va jamais aux Bisounours.
– Là, j'ai vraiment pas le pouvoir. J'ai plus de boulot, j'ai perdu mon fils. Remercie ton pote.
– Ça va pas durer. Tu vas retrouver quelque chose et sûrement gagner plus.
– Je lui envoie du champagne, aussi?
– Je comprends pas pourquoi tu es dans cet état.
– Qu'est-ce que tu comprends pas ? T'as la même morale que Brunet ? Si oui, dis-le. On perdra moins de temps.
– Je sais pas. Quand je t'entends, j'ai des doutes.
– Qu'est-ce que tu veux, Flore ?
– Que tu sois de mon côté, pas du sien.
– Cherche pas, il est pas là.
– Laisse-moi.
– Quoi ? Tu vas te plaindre à ton mac ?
– Laisse-moi ou je hurle.
– Pourquoi ? Je te touche pas. Je sais pas ce qui se passe entre toi et Corkas... Il est venu me parler.
– Je lui ai rien demandé.
– Te fous pas de moi. Ca, ça me rend taré.
– Qu'est-ce que tu fais ? Tu flippes ? Sérieux, tu vas chialer ? Regarde-moi, je te parle. Musique inquiétante Tu mérites pas que je m'attire des problèmes avec Corkas. Remercie-le.
– Il me flique jusqu'ici ?
– Il est amoureux, jaloux et flic. Vous êtes dans la merde.
– Vous avez démenti ?
– A quel niveau ?
– Vous lui avez dit qu'il se passait rien ?
– Au contraire. Fallait bien que je m'amuse un peu.
– Vous avez pas fait ça ?
– Avouez que c'était tentant.
– Bah... En même temps, s'il a envie d'y croire...
– Ah ouais ?
– C'est moi ou ça vous arrange qu'il imagine des choses entre nous ?