logo Le moteur de recherche de la télé

La jeune génération

Fauteuils d'orchestre


diffusion le jeudi 14 février 2019 à 0h45 sur France 3

– Quand je faisais mes concerts familiaux, j'ai joué du Beethov ou du Mozart mais j'avais beaucoup plus de succès en jouant "Les rois mages" de Sheila, par exemple. Ça m'a appris à me servir aussi de mes oreilles.
– Rolando, vous avez été prof aussi, mais pas du tout de musique.
– Non. J'ai été pendant 5 ans professeur d'histoire. Mes élèves avaient 12 ans. J'avais 53 élèves par classe. J'ai développé une technique.
– Elle n'est pas fraîche, la marionnette.
– Elle a 26 ans, la pauvre. Ça se voit. Il s'appelle Virgilio. Il parlait très mal. Il disait des bêtises. Pourquoi tu me bouges la bouche?
– En quoi ça fait apprendre l'histoire?
– Car lui, il représentait les enfants. Si je parlais des Grecs et des Romains, il disait: "allez, on va parler d'autre chose". Je lui disais de se taire. Il y avait une interaction. Il parlait aussi avec des gros mots. Quand les enfants parlaient trop fort et que je ne pouvais pas parler, "eh, les enfants, ça suffit".
– Depuis le début de l'émission, Rolando n'a pas besoin de micro. Oui, ça va. Heureusement, je ne suis pas devenu ventriloque.
– A.Manoukian...
– Je veux continuer à parler.
– C'est important d'apprendre en s'amusant, non?
– C'est capital. On dit jouer de la musique. A un moment donné, c'est un jeu. La 2e prof de piano que j'ai eue me disait qu'une note, c'est comme une balle qui rebondit. Il y avait quelque chose de sensuel chez cette dame quand elle expliquait les notes de piano. Ça peut être super rébarbatif, que des gammes, des tortures. Mais il y a aussi du jeu. Le jour où l'enfant est sauvé, c'est quand il commence à prendre plaisir à faire ses gammes, ses exercices. Ça veut dire que c'est parti. Dans l'apprentissage de la liberté de la musique, qui est l'improvisation, pour moi, il y a ce passage technique obligatoire. Il y a à la fois de l'apprentissage, de l'abnégation, un peu de torture et du plaisir.
– Charles, pour chanter, vous avez pris des cours?
– Bien entendu. La voix est un instrument relié au coeur et au corps. Pour un acteur, c'est déjà quelque chose qu'on a l'habitude de travailler.