logo Le moteur de recherche de la télé

Emissions religieuses


diffusion le jeudi 14 février 2019 à 1h35 sur France 2

– Les êtres nobles ne l'améliorent pas, "les êtres ordinaires "ne la détériorent pas. Exprimée par différents termes, "son sens n'est pas compris par des expressions." On commence à vraiment rentrer dans le dur. C'est très profond. On va essayer de faire simple. "Reflet de la lune sur l'eau", ça nous rappelle que les phénomènes ne sont pas si concrets qu'on le pense. En voyant le monde, on se dit que c'est externe à nous-mêmes, qu'on n'a aucune emprise. Ça nous paraît exister en soi. Là, on nous rappelle que non. C'est peut-être plus flexible que ce qu'on pense. Ensuite, "Les êtres nobles ne l'améliorent pas." Tout est déjà là. Il n'y a rien à faire, à construire, il y a juste à dévoiler, à purifier. Les choses sont déjà là. Personne ne va mieux faire ou ne va détruire. Ensuite, il nous dit qu'on peut parler de la bouddéité, de l'éveil, de l'être. Ça sera des mots. On ne peut pas dire ce que c'est. On est au niveau du vécu. La poésie nous donnerait peut-être plus accès à cette dimension-là. Tout ce qui est d'ordre conceptuel, ça peut aider à s'orienter vers ce qui est, mais ça ne dit pas ce qui est.
– Une dernière stance à lire, celle qui parle du joyau. Je crois que c'est la stance 31.
– Il nous parle de l'activité éveillée. Que fait un bouddha ? "L'activité éveillée est exprimée "par l'exemple du joyau qui exauce tous les souhaits. Il explique "le déploiement de la puissance de l'absence de pensée." Le 3e Karmapa reprend un exemple qu'on retrouve déjà en Inde. Et là, on est obligé d'utiliser des images, parce que l'activité éveillée, on ne peut pas la décrire précisément, c'est quelque chose qui dépasse la pensée conceptuelle. "Le joyau qui exauce les souhaits" nous dit qu'un Bouddha est là pour aider les êtres. C'est son activité principale. Un être ordinaire est mû par le désir égoïste, le désir de satisfaire ses propres besoins. La mission d'un Bouddha, c'est de libérer les êtres, de leur montrer ce qui est véritablement. Dans le commentaire, Lodro Thayé donne des indications. Il dit que le joyau qui exauce tous les souhaits est constitué d'amour, de puissance, de connaissances et il s'adresse à tous les êtres. Tous les êtres peuvent être en contact avec ce joyau, avec ces Bouddhas qui nous permettent de nous éveiller. Mais il précise que les souhaits sont importants, qu'il faut le souhaiter et il parle aussi de karma pur. Ce sont des notions profondes qu'on ne peut pas expliquer complètement, mais il faut une certaine ouverture chez la personne pour recevoir ce joyau.
– Pour conclure, Sandy Hinzelin, finalement, à la lecture de ce texte et à la fin de votre travail immense qui a commenté ce texte, avez-vous répondu à la question de départ: qu'est-ce que la nature de Bouddha ? Une fiction, un idéal, une expérience possible ?
– Oui, ce travail a été... Ça m'a demandé beaucoup d'efforts