logo Le moteur de recherche de la télé

Yoni Palmier, le tueur de l'Essonne

Faites entrer l'accusé


diffusion le jeudi 14 février 2019 à 0h00 sur France 2

– a dit: "J'en suis sûr à 100%, c'est un 1 000 GSX-R modifié." Ce qui est sûr : c'est quelqu'un qui est extérieur à la résidence, les gens ne l'ont pas reconnu.
– L'analyse de la scène de crime permet de reconstituer les faits ?
– Oui, assez précisément. Nathalie Davids a garé sa voiture sur son emplacement, le 125. Elle est sortie de voiture et on retrouve son corps à côté de l'emplacement 96, à une dizaine de mètres. A côté de son corps : des étuis, des douilles de balles. On peut reconstituer son trajet car près de sa voiture il y a un projectile qui a éclaté sur le sol et des traces de sang. L'hypothèse : elle est sortie de sa voiture, le tueur a tiré sur elle, l'a blessée. Elle a pu se déplacer. Il l'a poursuivie, a tiré sur elle plusieurs fois et il l'a achevée d'une balle dans la tête.
– Ça dit sa détermination.
– Ça dit aussi son sang-froid car il aurait pu croiser quelqu'un. C'est un parking très fréquenté. C'est vraiment une exécution.
– Que dit l'expertise balistique ?
– Que c'est la même arme qui a tiré les six cartouches qui sont de marque GECO. Elle dit aussi que c'est un pistolet automatique calibre 7.65 de marque Browning. Et que tout le matériel retrouvé sur place, douilles et projectiles, ont une signature si caractéristique au niveau des percuteurs, des extracteurs, que si on retrouvait l'arme, on saurait précisément que c'est l'arme du crime. Et enfin, le tireur a tiré quasiment à bout touchant car on trouve sur Nathalie Davids des traces de poudre qui ont brûlé son visage.
– Nathalie Davids avait emménagé dans l'immeuble deux ans plus tôt. Ses voisins la décrivent comme une femme avenante, cordiale.
– C'est une femme qui était le rayon de soleil de sa mère. Elle venait d'une famille où il y avait déjà eu deux drames : la perte d'une soeur, et un père qui se suicide. Et celle qui vraiment apporte la chaleur humaine, qui est le pilier dans cette famille meurtrie, c'est N. Davids. Elle vit sa vie tranquillement, elle est biologiste à la Salpêtrière, elle voudrait un enfant avec quelqu'un avec qui elle pourrait vivre...