logo Le moteur de recherche de la télé

Yoni Palmier, le tueur de l'Essonne

Faites entrer l'accusé


diffusion le jeudi 14 février 2019 à 0h00 sur France 2

– De femmes qui ont voulu partager leurs histoires. Qu'est-ce que vous avez, vous 2, envie de leur dire à ces femmes qui peut-être sont dans la même situation que vous, qui nous regardent?
– Je dirais qu'il faut croire en ses rêves... Je ne peux rien dire, je suis tellement chanceuse d'être là et de pouvoir accueillir un traitement. Il y a tellement de personnes qui, malheureusement, apprennent qu'elles ne peuvent pas avoir un traitement. Que dire... Je dis souvent vive la vie car ça résume beaucoup de choses.
– C'est pas mal déjà, vive la vie.
– Moi, c'est la vie est belle. Il faut se battre, il ne faut pas baisser les bras même si on a le droit de les baisser mais il faut rebondir car la vie mérite d'être vécue. La vie est belle.
– Ça sera le mot de la fin. Vive la vie et la vie est belle. Merci infiniment à toutes les 6, merci pour vos témoignages, merci de nous avoir fait partager vos histoires.undefined
Et quelques conseils de lecture à vous qui nous regardez. D'abord, le livre de L.Mendes, "Mon petit gène, ma seconde chance". C'est aux éditions Anne Carrière. Et votre texte, N.Caillault, ça s'appelle "Maligne", issu du spectacle qu'on a découvert tout à l'heure. C'est aux éditions Payot. Merci à tous, merci à Dorothée Costenoble, à Amandine Janik pour la préparation de cette émission. Merci à Philippe Lallemant et ses équipes pour la réalisation. A France TV studio et aux équipes techniques de France 2. Merci aussi à notre partenaire France Bleu qui nous a accompagné pour cette grande soirée et surtout, merci à vous pour votre fidélité. Merci et bonsoir. France.tv access Marcello traverse le parking souterrain de son immeuble quand soudain... Il découvre, couché le long de sa voiture, le corps couvert de sang d'une de ses voisines. Les secours arrivent quelques minutes plus tard. Nathalie Davids est encore vivante mais elle a été criblée de balles. à l'âge de 35 ans. Ce crime est le 1er d'une série qui a terrorisé le département de l'Essonne. Quatre assassinats commis en 5 mois, entre novembre 2011 et mars 2012.
– On a un tueur dans la nature.