logo Le moteur de recherche de la télé

Les 26es Victoires de la Musique classique


diffusion le mercredi 13 février 2019 à 21h00 sur France 3

capture
–  J. Chaine : C'est la Maîtrise des Hauts-de-Seine. C'est le choeur d'enfants de l'opéra national de Paris. C'est une formation prestigieuse qui va de succès en succès. Ils sont chez eux ce soir, la Seine musicale est leur lieu de résidence. A côté de ces jeunes, il y a le choeur Unikanti. Ils vont nous interpréter un tube du répertoire, extrait de "Carmen" de Bizet...
– Les voici, les voici, voici la quadrille! LA QUADRILLE DES TOREROS. SUR LES LANCES, LE SOLEIL BRILLE! EN L'AIR TOQUES ET SOMBREROS! LES VOICI, VOICI LA QUADRILLE, VOICI, DEBOUCHANT SUR LA PLACE, VOICI D'ABORD, MARCHANT AU PAS, L'ALGUAZIL A VILAINE FACE.
A BAS, A BAS, A BAS, A BAS! ET PUIS SALUONS AU PASSAGE, SALUONS LES HARDIS CHULOS! BRAVO, VIVA! GLOIRE AU COURAGE! VOICI LES HARDIS CHULOS! VOYEZ LES BANDERILLEROS, VOYEZ QUEL AIR DE CRANERIE! VOYEZ QUELS REGARDS, ET DE QUEL ECLAT ETINCELLE LA BRODERIE DE LEUR COSTUME DE COMBAT! VOICI LES BAN DERILLEROS! UNE AUTRE QUADRILLE S'AVANCE! VOYEZ LES PICADORS! COMME ILS VONT DU FER DE LEUR LANCE HARCELER LE FLANC DES TAUREAUX! L'ES PADA! ESCAMILLO! C'EST L'ESPADA, LA FINE LAME, CELUI QUI VIENT TERMINER TOUT, QUI PARAIT A LA FIN DU DRAME ET QUI FRAPPE LE DERNIER COUP! VIVE, VIVE! Applaudissements.
capture
– L. Kaddour : C'est toujours très impressionnant de voir la maîtrise de ces jeunes musiciens. Bravo à eux, chanter en direct devant un parcours de mélomanes et de grands musiciens, c'est un sacré défi. Accueillons le premier nommé officiel de la soirée dans la catégorie soliste instrumental. Lui aussi a découvert très tôt sa vocation, c'est Jean-Guihen
– J. Chaine : Oui, il avait huit ans et il savait que le violoncelle, ce serait sa vie. On peut dire qu'il n'a pas perdu son temps, iljoue tous les répertoires...
– L. Kaddour : Ce soir, il nous interprète le deuxième concerto de Haydn avec l'orchestre national d'Ile-de-France...
– J. Chaine : C'est une page avec une tonalité fraîche et légère, écrite presque 20 ans après le premier concerto pour violoncelle. L'histoire veut que ce concerto ait été retrouvé simplement dans les années 60, dans une bibliothèque de Prague.
capture