logo Le moteur de recherche de la télé

Cancer du sein : la vie avant tout


diffusion le mercredi 13 février 2019 à 22h40 sur France 2

capture
– Quand il voit que maman n'est pas là le midi, quand je vais le chercher à l'école pour manger, je lui dis que maman est partie à l'hôpital. Il me dit: "C'est pour son médicament, papa?" Je lui ai dit: "Oui, mon loulou, c'est pour son médicament. Et après, maman ira de mieux en mieux, tout ira mieux."
– Vous avez craqué, vous, parfois?
– Quand elle me l'a annoncé, j'ai craqué. Après, je n'ai plus craqué. Sur l'instant, oui mais plus après. Plus devant elle.
– Parfois, ça vous arrive?
– Oui.
– Pourquoi? On a envie de baisser les bras, on n'y croit plus? On se demande pourquoi moi?
capture
– Parce que c'est très difficile. Quand votre femme fait sa chimio et qu'elle est couchée à 19h parce qu'elle n'en peut plus, qu'elle a déjà dormi tout l'après-midi, qu'elle se repose au maximum parce qu'on essaie de tout faire pour qu'elle puisse se reposer et que c'est comme ça le lundi, le mardi, le mercredi... C'est quand même très difficile. En revanche, le matin, elle se levait toujours pour habiller notre fils et après, elle se recouchait et j'emmenais notre fils chez la nounou à ce moment-là. Toujours pour lui faire un bisou. Juste pour lui dire je t'aime. Pour le serrer dans ses bras. Toujours.
– Et vous avez réalisé un geste assez symbolique avec elle. C'est vous qui lui avez rasé les cheveux.
– Oui, c'est moi.
– C'est pour ça que vous avez la barbe. Vous avez échangé.
– Non, du tout. C'est moi qui lui ai rasé Ça a été un moment très difficile pour moi aussi.
– C'était une manière de lui prouver votre amour?
– Une manière de lui prouver que j'étais là, que je serais toujours là.
– Madame disait: ça nous a soudés avec mes enfants, mon mari." C'est aussi votre cas avec Sandrine?
– Complètement. On est encore plus soudés que jamais. Il ne peut rien nous arriver. Rien de plus.
– On est invincibles?
– On est plus forts ensemble. Quoi qu'il arrivera. C'est un combat qu'elle mène encore aujourd'hui car toutes les 3 semaines, elle va à l'hôpital pour poursuivre son traitement. Elle est fatiguée 2-3 jours et elle reprend le dessus après.
– Vous voyez quelqu'un pour parler de tout ça, vous?
capture