logo Le moteur de recherche de la télé

JT, journal télé, informations

Journal 20h00


diffusion le mercredi 13 février 2019 à 20h00 sur France 2

capture
–  La confiance, Serge ne l'a plus beaucoup. Ce patron d'une imprimerie se dit déçu par l'aide apportée aux PME.
– Pourquoi ne nous aide-t-on pas plus à créer de l'emploi?
– E.Macron a quand même fait des efforts envers les entreprises. Il y a les baisses des cotisations... On pourrait se dire que c'est suffisant.
– Il regrette notamment la fin des emplois aidés.
capture
– Le jeune homme derrière, je l'ai embauché avec un contrat aidé sur 3 ans. Je l'ai formé. Il est toujours avec nous. Ça va bientôt faire 5 ans C'était une aide de l'Etat que j'ai prise. Il me payait la moitié de son salaire, mais c'était important pour moi. Si je n'avais pas eu ça, je ne l'aurais pas fait à l'époque.
– Vous auriez trouvé ce travail sans cet emploi aidé?
– Je pense que j'aurais eu du mal. Sans diplôme... Ce n'est pas facile entrer dans une entreprise sans diplôme.
– Les chefs d'entreprise espèrent que le président entendra leurs demandes, impératif selon eux pour restaurer la confiance.
– A.-S.Lapix: C'est une surprise. A.Juppé va entrer au Conseil constitutionnel. Il va donc démissionner de la mairie de Bordeaux. Il a été choisi par le président de l'Assemblée nationale, R.Ferrand. J.Mézard, ancien ministre, et le sénateur F.Pillet rejoignent également le conseil des sages. Bonsoir, N.Saint-Cricq. Quel est le sens de cette nomination surprise
– N.Saint-Cricq: C'est un hommage d'E.Macron pour lui permettre de terminer en beauté une vie politique bien remplie, mais pas franchement heureuse. Il était "le meilleur d'entre nous", comme disait J.Chirac, mais aussi le bouc émissaire des déboires juridiques et financiers du RPR, humilié aux primaires quand il était donné placé et gagnant à la présidentielle. A presque 74 ans, il est redevenu populaire. Il a rompu avec son parti des Républicains. Il soutient E.Macron. E.Philippe est son fils spirituel. C'est donc une surprise, mais une surprise cohérente.
– A.-S.Lapix: Y a-t-il une arrière-pensée politique à cette nomination?
– N.Saint-Cricq: Vous croyez? Bien sûr, A.Juppé ne pourra pas soutenir la liste En marche aux européennes comme c'était prévu, car un sage doit se taire, mais E.Macron envoie un gros signal d'affection à l'électorat centre-droit, pro-européen, bref, à toute la droite anti-Wauquiez.
capture