logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le mercredi 13 février 2019 à 17h05 sur France 2

capture
– Le but était de toucher tous les corps de métier. Il fallait être très méritant, faire une action pour le bien public. Ça touchait tout le monde, pas juste quelqu'un qui avait un titre.
– Sophie Davant : On ne la demande pas.
– Y.Cosquéric: Non. Les gens qui la reçoivent sont des récipiendaires. Dans la Légion d'honneur, vous avez différents grades. On a chevalier. Ensuite, officier. Commandeur, grand officier...
– Sophie Davant : Le président de la République, par exemple...
– Y.Cosquéric: Lui, il est grand maître de l'ordre. En dessous de lui, vous avez le chancelier et les grand-croix.
– Sophie Davant : On connaît le grade, là?
capture
– Y.Cosquéric: Chevalier.
– Sophie Davant : C'est le 1er.
– Sophie Davant : Comment on verrait si c'était grand-croix?
– Y.Cosquéric: On passe sur des différents types de métaux. On n'a pas le droit de la porter si vous n'êtes pas titulaire du grade.
– Marie: Je ne l'ai jamais portée.
– Y.Cosquéric: C'est vraiment une infraction. C'est même puni.
– Sophie Davant : Carrément. On ne peut pas se faire un joli sautoir.
– Sophie Davant : Les autres médailles...
– Y.Cosquéric: Il n'y a pas que des Légion d'honneur. Ca, c'est l'Ordre de Saint-Louis, instauré par Louis XIV. C'est plutôt destiné aux catholiques et aux aristocrates.
– Sophie Davant : Là encore, qui récompense...
– Y.Cosquéric: Campagne militaire, ou alors honorifique. Elle est un peu abîmée. C'est le modèle de 1830. Pour terminer, il y a ce qu'on appelle la médaille en chocolat. C'est la médaille de Sainte-Hélène. Elle arrive sous Napoléon III en 1857. On voit le profil de Napoléon Ier avec toujours ces couleurs. Il est indiqué: "Campagne de gloire, sa dernière pensée à Sainte-Hélène." Dans ses écrits, on sait que Napoléon lègue toute sa fortune privée de ses campagnes militaires. Pour ceux qui sont encore en vie et qui ont participé aux campagnes napoléoniennes, on leur offre cette médaille.
– Sophie Davant : C'est une médaille de gratitude.
capture