logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le mercredi 13 février 2019 à 16h15 sur France 2

capture
– Austin Morel : C'est toi, Diane...
– P.Azzopardi: Moi, ça y est, j'ai lancé le schmilblic. Je ne suis pas trop... Cette époque... Mais je le trouve sympa. Il n'y a que Julien qui va faire un aquarium avec.
– Austin Morel : Je pense qu'il en a 500...
– P.-J.Chalençon: Il va mettre de la rascasse.
– Juliette Cohen : Non, nous on fait ça, mais très différemment et sur des modèles un peu différents. Pas plus gros, mais plus...
– P.Azzopardi: spectaculaires? Des formes un peu plus mouvementées.
– D.Chatelet: Etes-vous vendeur, à 60 euros?
– Michel: S'il n'y a personne d'autre, d'accord.
– Juliette Cohen : D'un autre côté, je ne peux pas le laisser partir à 60 euros...
– P.-J.Chalençon: 90. Pardon, je n'ai plus de voix.
– D.Chatelet: C'est pour toi.
– P.-J.Chalençon: Merci. Michel, on fait une affaire conclue?
– Michel: On y va. C'est un cadeau.
– P.-J.Chalençon: C'est pour faire un cadeau.
capture
– Michel: Vous faites une très bonne affaire.
– Juliette Cohen : Il y a passé du temps.
– Michel: Je l'ai acheté 200 euros. L'oeil magique coûte 60 euros tout seul, les lampes 15 euros pièce... Je peux vous dire que vous faites
– P.-J.Chalençon: Je vous remercie. C'est pour l'écouter. Je trouve ça magnifique. Voilà 110 euros.
– Michel: C'est pour faire un cadeau?
– P.-J.Chalençon: Oui.
– Michel: Très bien.
– Juliette Cohen : Vous avez largement contribué au cadeau. carje trouve que c'est une belle passion, ce que vous faites. C'est important d'avoir des gens... C'est un peu notre histoire aussi.
– Michel: Si on perd de l'argent, on arrête de faire de la restauration...
– Juliette Cohen : On perd de temps en temps.
– Michel: Au plaisir.
– P.Azzopardi: Vous avez fait vivre un objet. C'est le plaisir.
– Michel: C'est ça. Au revoir.
– P.-J.Chalençon: Je suis très content.
– Austin Morel : Elle est nickel, il n'y a rien à faire.
– Sophie Davant : Mais quelle ambiance en salle des ventes! En début d'émission, j'ai demandé ce qu'est un buticulamicrophile.
– Helen Hessel : Je vois votre mine espiègle. Je pense que c'est drôle, mais je ne sais pas.
– Sophie Davant : Non, ce n'est pas drôle, mais c'est un drôle de nom. C'est un collectionneur de mini bouteilles d'alcool. Ça s'appelle un buticulamicrophile.
– Helen Hessel : Je vous laisse le répéter encore une fois?
– Sophie Davant : Buticulamicrophile. C'est marrant, il y a des trucs sur lesquels je ne bute pas. On ne sait pas pourquoi. Il nous reste à vous souhaiter une excellente fin d'après-midi. N'hésitez pas à venir nous voir sur ce plateau. Les coordonnées sont sur votre écran. Harold et moi vous saluons. Merci.
– Dans le prochain numéro, des problèmes de vue...
– Helen Hessel : Vous allez pouvoir retrouver, si vous arrivez à vous servir de la loupe...
– Sophie Davant : Il n'est pas gentil! Il est où?
– Des enchères à l'heure du goûter.
– C.Pons: Stéphane?
– S.Vanhandenhoven: J'ai faim.
– Et un porte-parole qui coûte cher.
– P.-J.Chalençon: J.Cohen a décidé de monter les enchères à 2500 euros. C'est trop?
capture