logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mercredi 13 février 2019 à 13h55 sur France 2

capture
– C'est joli aussi de le dire à tout le monde. Comment se mettre dans cette disposition pour tomber amoureux? C'est d'être dans un dialogue assez intime. Tout à coup, une connexion s'ouvre. Vous vous confiez l'un à l'autre et c'est parti. C'est le début de la grande histoire.
– Chloé: A ce moment-là, amoureux comme on est, on se dit que tout est possible. Ni lui ni moi n'avons douté à un moment donné que si on s'aimait suffisamment fort, on se retrouverait.
– Félix Bollaert : J'ai très envie de voir Momo. J'ai envie de le visualiser. On l'accueille. Bonjour, Momo.
– Chloé: Il est un peu plus couvert que quand on s'est rencontrés.
– Félix Bollaert : Je n'allais pas lui demander d'arriver torse nu.
– Chloé: C'était l'île Maurice.
– Félix Bollaert : Elle raconte bien!
capture
– Mohammad: Ce qu'elle n'a pas dit, c'est qu'au début, quand je suis arrivé pour prendre mon café, alors qu'elle jouait au volley, je l'ai vue avec sa copine. Comme tout se sait, dans les clubs de vacances, on nous a dit que 2 Françaises venaient d'arriver et jouaient très bien au volley. C'était le volley qui m'intéressait. Toute la semaine, il n'y a pas eu de bons joueurs de volley. Avec mon meilleur ami, on s'est dit que pour une fois, il y avait des bons joueurs. Les autres au bar ont dit: "2 filles viennent d'arriver." J'étais parti voir mon meilleur ami pour savoir si elles étaient lesbiennes.
– Félix Bollaert : D'accord!
– Mohammad: Je le lui ai dit, après.
– Félix Bollaert : La 1re question que vous lui avez posée, c'était: "Es-tu homosexuelle?"
– Mohammad: On ne lui a pas posé à elles 2.
– Chloé: Ils ont vérifié!
– Mohammad: Comme j'étais responsable, j'avais accès à des données personnelles des clients.
– Félix Bollaert : C'est quoi, cette histoire?
– Mohammad: Si elles étaient dans la même chambre.
– Félix Bollaert : Ça peut être des copines dans la même chambre.
– Mohammad: Mais non.
– Chloé: C'était réglé. On n'était pas dans la même chambre.
– Mohammad: Ça s'est enchaîné.
– Félix Bollaert : C'était un peu une arnaque, l'histoire de "je vais vous débloquer le dos".
capture