logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mercredi 13 février 2019 à 13h55 sur France 2

capture
– Félix Bollaert : Vous étiez ensemble? On n'a pas le droit.
– Félix Bollaert : Ils n'ont pas le droit de sortir avec des clients. Vous vous cachiez?
– Chloé: On passait la journée... On était avec mon amie, un ami à lui. On était tous les quatre.
– Félix Bollaert : On va chercher l'apéritif et on se frôle la main...
– Chloé: Exactement, comme des ados.
– Félix Bollaert : Vous aviez à nouveau 15 ans et c'était le bonheur.
– Chloé: Oui.
– Félix Bollaert : Il s'est passé un peu plus là-bas?
– Chloé: Seulement à la fin. Dame Nature avait aussi décidé que ce n'était pas le moment.
– Félix Bollaert : Juste avant de partir...
– Chloé: Le dernier soir.
capture
– Félix Bollaert : C'est terrible de partir alors que c'était magique.
– Chloé: C'est compliqué.
– Félix Bollaert : Vous avez dû pleurer.
– Chloé: J'ai pleuré... Lui n'avait pas le droit.
– Félix Bollaert : C'est vrai?
– Chloé: Oui. Je me suis dit qu'il allait me faire un signe.
– Félix Bollaert : Vous vous êtes dit quoi? "On se reverra"?
– Chloé: Rien.
– Félix Bollaert : Aucune promesse d'avenir?
– Félix Bollaert : Vraiment l'amour de vacances, qui déchire le coeur quand on se sépare. Vous repartez dans le bus, à l'aéroport. Les larmes... "Je l'aime. Comment je vais faire?"
– Chloé: Non, je ne sais pas si je l'aime, mais je n'ai pas envie de le laisser. Trop d'émotions.
– F. Bollaert: Vous êtes restés en contact après être rentrée en France?
– Chloé: Dès l'aéroport.
– Félix Bollaert : Par téléphone?
– Chloé: Par messages.
– Félix Bollaert : Vous avez commencé à vous envoyer des messages tout le temps?
– Chloé: Beaucoup. Depuis l'aéroport, ensuite à la maison...
– Félix Bollaert : Avec des mots doux
– Chloé: Non. "On a passé une super semaine"... J'avais besoin de réfléchir sur pas mal de choses indépendamment de cette rencontre. On en a beaucoup parlé. Je me demandais si je n'allais pas arrêter de travailler.
– Félix Bollaert : Gros chamboulement dans votre vie.
– Chloé: Oui. Ces vacances m'avaient fait aussi comprendre...
– Félix Bollaert : Que la vie, ce n'était pas ça.
capture