logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mercredi 13 février 2019 à 9h10 sur France 2

– C'est-à-dire le syndrome Pourquoi du pantin joyeux? Parce que ce sont des enfants qui sont très souriants, mais au fil du temps, on s'aperçoit que ce sourire n'est pas forcément adapté.
– Luc Hermann : Notre rôle essentiel est celui de créer du lien entre les familles dont l'un des enfants est porteur du syndrome d'Angelman et de former les parents, les accompagnants, les professionnels, aux techniques d'accompagnement. Par exemple, les prises en charge de psychomotricité, l'ergothérapie et surtout, la communication alternative comme des classeurs, des photos.
– Leonora: Antonin, je pense que tu voudrais manger. Typiquement, on crée des chemins, des phrases via le pointage des pictogrammes. Pour ça, la 1re étape, c'est d'apprendre à Antonin le pointage. Dans ma famille, il n'y a jamais eu de handicap ou de syndrome d'Angelman. Ça peut arriver à n'importe qui.
– Laurent Bignolas : Ça peut toucher n'importe qui. Tout le monde est concerné.
– Laurence Ostolaza : Ce n'est pas une cause héréditaire qu'on se transmettrait de parent à enfant. C'est pas de chance. Rien ne s'y prêtait, dans le cas de Leonora.
– Laurent Bignolas : Mobilisation vendredi.
– Laurence Ostolaza : Grande journée. La prévalence de la maladie, c'est 1 cas sur 12 000 ou 20 000. Le diagnostic est très important. Il ne faut pas qu'il y ait d'errance diagnostique. La recherche est en cours. Ce soir, grande soirée de mobilisation pour le cancer, avec une fiction: "Ma mère, le crabe et moi."
– Laurent Bignolas : On termine avec une nouvelle étonnante histoire de changer de vie... Vous allez nous présenter un homme qui a longtemps travaillé dans les immeubles de La Défense. Il est devenu boucher.
– N.Schraen-Guirma: C'est un domaine où l'on embauche. Dans les métiers dits techniques, c'est le 2e secteur où l'on recrute. Hier soir, au 20h, il y avait un sujet sur cette ancienne génération de bouchers qui partent à la retraite. Damien a quitté son métier de directeur commercial dans les hautes tours de La Défense il y a 6 ans pour devenir boucher.
– 6h, les halles Notre-Dame de Versailles sont en pleine activité.