logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mercredi 13 février 2019 à 8h10 sur France 2

– C'est parce que je la ressens profondément. Je l'affronte d'une manière profonde. J'essaie de rentrer dans l'esprit initial, celui qu'il y avait au début, lorsque je l'ai composée. Il chante en anglais.
– Raphaël Mezrahi : Ily a ERenaudin, le pianiste des Victoires de la musique qui nous accompagne. Lui, il connaît bien la déprime, c'est le pianiste officiel des Victoires de la musique. C'est gros niveau, Je ne sais pas à quoi iljoue, mais voilà. Moi, au moins, j'annonce la couleur.
– Nicoletta: Je suis quelqu'un Il y aura parmi tes aventures, des fêtes et des défaites. En général, quand je suis rigolote dans la vie, j'aime bien chanter triste. Ça donne un supplément d'âme. Choisir les mots que tu veux dire, s'il y a un peu de tristesse dedans, c'est joli. tu nuances. J'aime bien les mélodies qui ont des forte et où la voix éclate. Après, tout redevient plus tranquille. C'est toute une aventure, une chanson. Elle dure 3 ou 4 minutes. C'est comme un film. Bravo. Merci, messieurs dames.
– Raphaël Mezrahi : Merci à "Télématin". Ma mère vous adore.
– Laurent Bignolas : Et nous, on adore Nicoletta!
– Alois Reinhardt : Elle me confie qu'à 70 ans, on est très jeune. Ça fait quelques années qu'elle a 70 ans. Elle fête ses 50 années de carrière l'année prochaine, en 2020. La billetterie est entièrement reversée aux associations de défense des animaux. Si ça ne va pas très bien, un bout de chocolat, et le printemps arrive. Musique entraînante
– Il rêve couché sur un parquet, dans les bras de sa mère...
– Laurent Bignolas : Vous avez entendu la musique et vu le nom de Sylvie... Bonjour à tous. On va parler de dessin, de design. On va faire la lumière là-dessus...
– S.Adigard: Parce que les designers dont je vais vous parler ont été appelés par une grande manufacture de designers français... Cette manufacture s'est dit qu'ils avaient envie de toucher le grand public. Ils ont fait appel à ce duo de designers, qui s'appelle les Normal Studio. Ils ont travaillé au début dans le design industriel. Tout allait bien, ça se mariait bien. Comme toute cette génération de French Touch qui cartonne, ils passent d'un projet à l'autre, ils sont protéiformes.