logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mercredi 13 février 2019 à 8h10 sur France 2

– E.Fottorino est l'initiateur du projet. Il avait aussi lancé Le 1. C'est excellent. Ça parle de tout, mais d'une seule chose à la fois. Ça décortique chaque sujet. Un mot de cette application: Tootak. Ça permet de s'y retrouver dans l'offre pléthorique de la radio. La radio est le seul média qui résiste à la révolution numérique. On pensait que la télé tuerait la radio, dans les années 60. Mais aujourd'hui, la radio est plus que jamais en forme. C'est aujourd'hui la Journée mondiale de la radio.
– Laurent Bignolas : Merci. Laura vient de nous rejoindre.
– Laura Tenoudji : Je vous ai apporté le soleil! J'ai trouvé ça sur mon chemin. J'ai une bonne nouvelle...
– Patrice Romedenne : Ça n'a rien à voir avec...
– Laura Tenoudji : Si, avec la plate-forme participative dont je vais vous parler. Je vous parle d'une plate-forme de VOD gratuite, engagée et écolo, qui regroupe des podcasts. Il y a des documentaires, des émissions avec un thème bien précis: la société et l'environnement. C'est une plate-forme que vous pouvez mettre à la disposition de tous. C'est transgénérationnel et ça fait du bien. C'est ImagoTV.
– Laurent Bignolas : N.Rihouet va venir et aura besoin du soleil, j'ai l'impression. Benoît est également avec nous. Il nous parle des séries. Tout le monde ne parle pas de "Columbo"...
– B.Lagane: Et de sa femme!
– Laurent Bignolas : Et de sa belle-soeur, La police, les enquêtes... Tout ça nous envahit, notamment à la télévision, dans les séries. On pensa "Engrenages", entre autres.
– B.Lagane: Les flics, c'est omniprésent dans la télévision depuis très longtemps. Columbo dans sa bagnole avec son imper un peu crade, Starsky et Hutch, les flics cools. Bien évidemment, les flics, ça a toujours été intéressant, à la télévision. Au début des années 80, aux Etats-Unis, on a décrété qu'on pouvait raconter la vie des commissariats à la télé. C'était avec "HiIl Street Blues", et "New York police judiciaire". Tout à coup, on s'intéressait à ces flics dans leur vie...
– Patrice Romedenne : Ils avaient des failles, tout à coup.
– B.Lagane: Ils avaient le blues. La vie au quotidien n'était pas au top. Vous vous souvenez de l'arrivée de "True Detective". Ils sont arrivés avec une série qui mélangeait les 2 genres