logo Le moteur de recherche de la télé

Les Z'amours


diffusion le mercredi 13 février 2019 à 5h25 sur France 2

– vous allait à ravir.
– C'est un essai capillaire.
– Qui a été vite abandonné.
– Oui, mais j'ai gardé une photo.
– Ludivine et Sébastien sont également avec nous. Et là aussi, on a de la petite photo. Regardez, vous êtes mimis. La robe de princesse !
– Oui, toutes les erreurs.
– Non, mais moi je vous trouve canon. Maintenant, on va voir si vous êtes tous sur la même longueur d'onde. On y va avec la 1re manche. Ludivine, ça va faire 5 ans avec Sébastien. 2 enfants. Ils ont quel âge ?
– 4 mois pour le plus jeune pour l'aîné.
– Leur prénom ?
– Léo pour le grand et Noah pour le petit.
– Comment vous vous êtes connus avec Seb ?
– Il travaille dans une auto-école et moi je vivais au-dessus de l'auto-école, donc on se croisait et un jour, on s'est lancés.
– Et ça continue, ça vole.
– 1re question Ludivine. A quelle occasion avez-vous eu envie de lui dire: "Espèce de goujat" ?
– C'était pour mon dernier anniversaire. Il est parti quelques jours pour enterrer la vie de garçon de l'un de ses amis. Il est revenu le jour de mon anniversaire en ayant acheté à l'arrache des fleurs, histoire de dire que je n'avais pas à me plaindre... Il m'a offert les fleurs et il a dormi toute la journée. La classe.
– Oui, mais le retour d'un enterrement de vie de garçon, c'est physique. Isabelle ?
– Je pense à 2 choses. Quand on s'est rencontrés, on travaillait au même endroit et moi, j'étais désespérée, j'étais seule...
– C'était il y a 13 ans.
– Oui. Et je voulais un homme... Kit complet. J'avais demandé un homme rigolo, bricoleur... Un truc sympa. Et lui m'a regardée en disant: "Avec tes 3 gosses, "c'est pas gagné"- Voilà. Et le 2e, c'était 1er Noël, une bague, 2e Noël, une montre et le 3e Noël, une bouillotte. Mais la bouillotte que sa mère avait acheté pour lui à 2 balles, tout ça parce qu'il en avait marre de mes pieds froids. Donc il ne voulait plus me réchauffer mes pieds... Ce serait plus ça.
– J'imagine surtout... des sensations. "Waouh, il m'a offert une bague, une montre. "Cette année, ça va être des diamants, une voiture..." Non, une bouillotte.
– Ouais.