logo Le moteur de recherche de la télé

Le mystère de la mort d'Hitler


diffusion le mercredi 13 février 2019 à 0h35 sur France 2

– Hitler se serait échappé en avion, dans un sous-marin. Il a refait son visage, rasé sa moustache. La moindre rumeur est prise au sérieux. En réalité, non seulement Staline sait qu'Hitler est mort, mais il sait où il se trouve. Ni en Argentine, ni au Japon, mais à seulement 1h à vol d'oiseau de Potsdam, près de la petite ville de Rathenow. Tout est indiqué sur cette carte dessinée par les espions soviétiques. Une carte conservée dans les archives des services secrets russes. Grâce à elle, nous pouvons retrouver pour la 1re fois l'endroit où Staline aurait fait enterrer son ennemi en juin 1945. Rathenow, une bourgade tranquille de la région de Brandebourg, dans ce qui fut l'Allemagne de l'Est, l'Allemagne sous influence soviétique. Le site se trouve à l'extérieur de la ville dans la forêt. Nous avons voulu savoir si la carte des Russes était toujours valable 70 ans après. Henrik Eberle est un historien allemand de l'université de Halle. Il est spécialiste du nazisme et du KGB. C'est avec lui que nous allons tenter de retrouver la tombe secrète.
– Il y a une borne en pierre, là-bas.
– Comme dans le descriptif des Soviétiques. Pour garder ce lieu secret et éviter toute récupération néonazie, nous floutons les numéros des bornes. Selon les indications d'époque, il faut encore continuer près d'un kilomètre sur la même piste forestière et suivre d'autres bornes.
– Maintenant, il faut aller 26m vers l'est. Allons-y. 26 mètres, c'est ici.
– Comme le précise ce document, les Russes n'auraient laissé le cadavre d'Hitler ici que quelques mois. En février 1946, ils ont reçu l'ordre de Moscou de le déplacer au quartier général du KGB, en Allemagne de l'Est. Pour retrouver l'endroit exact où ils l'avaient caché dans la forêt, les agents du Kremlin avaient pensé à tout.
– Les soldats qui ont enterré Hitler ici, en tant qu'aide-mémoire, ont planté des pins dans une forêt de hêtres. Les pins que nous voyons ici ont entre 50 et 70 ans. Ça pourrait être les pins que les soldats ont plantés pour pouvoir retrouver la tombe d'Hitler. Ce qui frappe, c'est que c'est une forêt de feuillus.