logo Le moteur de recherche de la télé

Une belle-mère qui me veut du mal


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 13h55 sur TF1

– Pourquoi, il y a un problème ?
– Vous auriez usurpé son identité et fait passer des règlements sur sa carte de crédit.
– Quoi ? Mais enfin, c'est ridicule.
– Elle dit que vous vouliez lui nuire. J'ai rien à voir avec ça.
– C'est une enquête criminelle etj'ai des questions à vous poser.
– Pas de souci. Je peux prendre le temps de finir avec ma cliente ?
– Oui.
– J'ai à faire, je repasserai.
– C'est une erreur.
– Sûrement. Au revoir. Porte
– Allez-y, dites-moi. *-C'est Christen, je suis pas disponible, laissez-moi un message. *Bip
– Salut, Christen, c'est Tina. Je comprends rien à cette histoire, mais je ferais rien contre toi ou qui nuise à ta boîte. Rappelle-moi. J'écoute. *-C'est la maman d'Ambre.
– Je suis en chemin. *-Inutile. Joyce a récupéré Harper. *-Impossible de vous joindre et je n'avais qu'une heure.
– Joyce m'avait dit 14h. *-Ambre a un spectacle de danse, on l'aurait loupé. J'ai essayé de vous appeler.
– J'étais en rendez-vous. *-Vous devriez garder votre téléphone près de vous. Même en rendez-vous. Elle raccroche. Elle m'a raccroché au nez ?
– Programmez l'échographie de Mme Benson. Merci.
– Attendez.
– Oui, chérie ? T'as vu Debbie ? *-Christen m'accuse d'avoir usurpé *-Il faut que je te parle.
– J'arrive. *-Je suis à l'appart. Demandez au Dr Cheng de me remplacer pour l'après-midi.
– Bonsoh. Merci, d'être restée avec Harper.
– J'aime être utile.
– C'est Ellen, je vais à côté.
– Tina a l'air contrariée.
– Des problèmes avec son ex-associée, qui l'attaque en justice.
– C'est affreux.
– Ouais. Où est Harper ?
– Dans sa chambre. J'avais fait le dîner, au cas où.
– C'est gentil, Joyce. Merci, pour votre aide.
– Heureusement que j'étais là pour régler le malentendu avec la maman d'Ambre.
– Comment ça ?
– Tina s'était trompée d'heure et Harper ne savait pas où aller.
– Pourquoi la mère d'Ambre l'a pas appelée :2
– Elle a essayé. Plusieurs fois, mais... Je sais que Tina a un emploi du temps très chargé, mais un parent doit être joignable, qu'importe le reste.
– Je vais la prévenir qu'on dîne.
– Je te tiens au courant. D'accord, merci. Oui, on fait comme ça.