logo Le moteur de recherche de la télé

Petits secrets en famille


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 9h50 sur TF1

– J'ai complètement oublié. Avec Léonie, on a commandé des meubles. On a bien rigolé !
– Ils t'ont coûté combien, ces meubles ?
– J'en sais rien, j'ai pas fait le total. En tout cas, ils sont livrés dans 3 semaines.
– Qu'est-ce qui t'arrive ? T'oublies ta fille, tu dépenses sans compter, pour un projet même pas budgété. Son salaire à elle, vous en avez parlé ?
– Je vais le faire. Arrête avec ça. Léonie doit me donner un devis.
– Je la trouve pas très sympathique. J'aime pas son ton cassant.
– Tu te trompes sur elle. Elle relooke des bistrots parce qu'elle aime les gens. Elle veut qu'ils se réunissent pour faire la fête. Elle s'est blindée à cause d'un passé lourd. Un père inconnu, une mère borderline, sans argent. Ça l'a marquée, la pauvre.
– Oui, elle adore les gens, vu comme elle a viré le pauvre José ! C'est plutôt une tueuse sans scrupules.
– Elle veut réussir. C'est tout. C'est pas un crime d'avoir la niaque ! Je compte surfer là-dessus.
– Le surf n'a jamais été ton fort.
– T'es vraiment rabat-joie ! Tu flippais de me voir déprimer, mais tu fais tout pour me casser le moral. Je vais me coucher. Je suis claqué. Bonsoir.
– J'étais sidérée par l'attitude de Victor. Comme si cette fille l'avait ensorcelé. Il était prêt à se ruiner sur un coup de tête, il écoutait rien. On s'était pas disputés comme ça depuis longtemps.
– Deux jours plus tard, France allait avoir de nouvelles raisons de s'inquiéter. T'es tout beau, dis donc ! Parfumé, en plus ! T'es invité à un mariage ?
– J'en avais marre de mes fringues, j'ai fait du shopping. J'ai un nouveau parfum. Tu aimes ?
– Ouais ! Le devis que Léonie m'a envoyé. Tu vois, mauvaise langue. Ce soir, m'attends pas Je dois faire des courses. "Comptoir, 12 O00 euros" ? "Tables et bancs sur mesure", "3 O00 euros pièce" ? "Thé et café équitables, 988 euros" ? C'est des prix délirants ! T'as gagné au Loto ou quoi ?
– Le mobilier scandinave, c'est cher. Et le bio, c'est hors de prix.
– On n'a pas les moyens. Comment tu comptes payer ?
– Je suis passé à la banque. Je casse mon assurance-vie.
– T'as touché à ton assurance-vie ?