logo Le moteur de recherche de la télé

Entrée libre


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 13h05 sur France 5

capture
– Quelquefois, j'aurais bien aimé faire l'école buissonnière, avoir accès au monde, à la nature, à ce qui m'entourait à l'époque. Après, j'ai obtenu de la liberté quand j'ai voulu faire ce métier. J'avais l'impression que je pouvais dire des mots que je n'aurais pas entendus chez moi ou dans la vie courante. Le monde imaginaire de l'acteur était beaucoup plus riche que la réalité. Je suis né avec la génération des acteurs américains qui se métamorphosaient d'un rôle à l'autre. On ne les reconnaissait pas à l'intérieur d'un film. C'était la mission de l'acteur de jouer des personnages différents, au théâtre, au cinéma, à la radio, à la télévision. J'aimais bien cette pluralité.
– On jouait longtemps. Toute la nuit, parfois.
capture
– Sans se grimer ou se transformer pour "Novecento" où il interprète une galerie de personnages, André Dussollierjoue sur les nuances de l'instrument qu'il maîtrise le mieux: sa voix.
– Ily a le commandant du bateau, le trompettiste, Novecento, qui a une femme... Chaque personnage a une voix, un rythme, une façon d'être. Ce n'est pas la peine de marquer trop. Un petit détail suffit à rentrer dans l'univers du personnage. Même si c'estjuste une phrase.
– Tout d'un coup, sans que rien ne se soit passé, paf, il tombe.
– Avant de nous quitter, nous lui avons demandé le morceau qui le fait voyager.
capture