logo Le moteur de recherche de la télé

La loutre après l'eden


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 10h50 sur France 5

capture
– Je ne tiens pas en place. En circulant, je repère l'emplacement de mes futurs gîtes, qu'ils soient résidences principales ou résidences secondaires. Hum, la coiffure de mon ami le cheval poitevin est très tendance ! Les distractions sont rares par ici. Regarder passer une loutre, c'est un grand évènement pour une vache. Il ne manquait plus que cela, une nouvelle catastrophe climatique. Après les inondations, la sécheresse. Jour après jour, le niveau de l'eau baisse dans les canaux. Après quelques semaines, il ne reste que quelques flaques, des rigoles dans lesquelles même le poisson-chat a du mal à circuler. Bien sûr, je sais bien qu'il fait plus sec en été qu'en hiver, mais cela s'aggrave avec le changement climatique. Les seuls habitants des canaux capables de survivre sans eau, ce sont les écrevisses de Louisiane. Elles peuvent tenir plusieurs mois en s'envasant.
Elles ne survivent pas toutes, mais il en restera assez pour qu'elles se remultiplient quand le niveau de l'eau redeviendra normal. En Espagne, la sécheresse, les loutres la connaissent déjà. Je risque de connaître le même sort qu'elles. Lui, c'est René Rosoux, un biologiste. Le meilleur ami des loutres ! René a passé sa vie à nous étudier. Attention, René, ça glisse ! Le fond de la rivière est tapissé d'algues. Mais rien n'arrête René quand il s'agit d'observer des loutres. Ici, en Catalogne, il étudie notre mode de vie dans une nature plus chaude et plus aride que celle de la France. Une épreinte ! Grâce à cette crotte de ma congénère espagnole, René va savoir ce qu'elle a mangé. Pas grand-chose de nourrissant en fait. le niveau des rivières baisse au point que les poissons ont du mal à survivre. L'exemple des conditions de vie de ces loutres peut servir à imaginer le sort qui nous guette, nous, les loutres des régions tempérées, à cause des changements du climat. Jour après jour, René observe.
capture
– Les ancêtres de la loutre vivaient il y a très longtemps, et les ancêtres du genre lutra vivaient ily a entre 5,3 et 3,4 millions d'années, ily a très longtemps.
capture