logo Le moteur de recherche de la télé

La loutre après l'eden


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 10h50 sur France 5

capture
– Je sens que le courant commence à passer entre nous. Ça va durer comme ça des heures, des jours entiers. Notre longue course-poursuite dans l'eau ou sur la rive du canal est ponctuée de grands cris d'amour. Quelques roulés-boulés plus tard, nous allons faire une pause. Notre petit nid douillet est bien caché sous les racines d'un chêne. En langage loutre, notre gîte s'appelle une catiche. L'entrée se trouve sous l'eau. Avant de prendre du repos, nous commençons par sécher notre pelage. Notre fourrure cesse d'être imperméable si elle reste mouillée trop longtemps. Nous risquons de prendre froid.
D'autant plus que l'automne arrive. Automne aux canaux brumeux, aux prairies boueuses. Aux vaches mélancoliques. A cette saison, les anguilles descendent vers l'océan pour aller se reproduire. Elles sont nombreuses à traverser le marais. Touche pas à mon anguille, toi ! Rien ne vaut un bon repas pour mettre de la bonne humeur dans un ménage ! Mais notre entente ne va pas jusqu'à partager notre déjeuner. L'accord entre mon amoureux et moi est parfait. Nous ne pensons plus qu'à jouer. Avec l'automne, les vaches quittent le marais, elles vont passer la mauvaise saison à l'abri. Pour les pousser vers la sortie, les bouviers ont adopté les grands moyens, la "cowboy attitude" !
capture
– Allez ! Allez !
– Mon compagnon est retourné chez lui, à quelques kilomètres d'ici. Moi, pour attendre la naissance de mes futurs loutrons, dans 2 mois, je me suis aménagée un autre gîte, plus confortable que le précédent. J'ai apporté une couche d'herbes sèches, elle me permet de sécher plus rapidement ma fourrure. Tout irait pour le mieux si les perturbations du climat ne venaient pas me compliquer la vie.
Ce matin, le paysage a pris une couleur insolite. C'est le ciel qui nous tombe sur la tête. Il ne neige presque jamais dans notre Marais poitevin. Enfin jusqu'à présent, il ne neigeait que très rarement. Depuis ma naissance, ily a 3 ans, je n'avais jamais vu ça. On parle de réchauffement climatique. Mais on devrait plutôt parler de dérèglement climatique.
capture