logo Le moteur de recherche de la télé

Météo à la carte


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 12h55 sur France 3

capture
– Elles se font aussi de plus en plus rares à cause du réchauffement climatique.
– C'est notre jardin. A nous de cultiver et de ne pas l'abîmer. Ici, on a encore une qualité d'eau exceptionnelle. On a des algues à profusion. Je regarde s'il n'y a pas des ormeaux naturels. Je n'en vois pas. C'est la plage de mon enfance. Je connais tous les rochers par coeur. On a joué là avec tous les copains pendant 10-15 ans. C'est un endroit qu'on connaît bien.
– Ce Jardin secret, Erwan y est né il y a 45 ans. C'est lors d'un stage en Irlande qu'il découvre avec admiration ce petit protégé.
– En Irlande, ça m'a ouvert les yeux sur l'ormeau, qu'on pouvait faire à Groix, à terme. Mais j'ai dû d'abord faire des huîtres et me contenter de certains coquillages, avant de faire ça en 2007.
capture
– Depuis, il fait venir des bébés ormeaux d'une écloserie en Irlande pour les installer dans un de ses bassins.
– C'est l'heure du repas. Quand ils arrivent, ils font 2 cm. Après, ça pousse de 2 à 3 cm par an. Ils vont rester 2 ans et demi ou 3 ans.
– Erwan a choisi un élevage en aquaculture pour gérer les contraintes de ses bien-aimés qui ont besoin d'une eau salée à 15 degrés et d'un lieu sans lumière.
– C'est un animal nocturne. La lumière le stresse. On travaille à la frontale. Ils ont des yeux. Comme le chien, ils voient trouble. Ils ont en plus des capteurs organoleptiques, de la détection, pour détecter les prédateurs ou un congénère. Mais ils ont un déplacement
– L'ormeau est aussi hémophile. S'il se blesse, il se vide de son sang et meurt. Il ne doit pas être manipulé trop souvent.
– Aucun traitement. On tolère 20 % de mortalité. Dans le milieu naturel, on n'en verra peut-être pas dans 30 ans.
– Le seul éleveur d'ormeaux en milieu naturel, c'est Sylvain.
– On est sur 2 systèmes différents. Nous, on fait de l'ormeau, mais aussi des huîtres et des coquillages. On est plus détaillants, Erwan est plus grossiste. Coucou!
capture