logo Le moteur de recherche de la télé

12/13 : Journal national


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 12h25 sur France 3

– Bonjour à tous. Nous sommes le lundi 14 janvier, merci d'être avec nous. Depuis hier soir les Français peuvent lire la lettre d'Emmanuel Macron. Une lettre où il veut inciter le plus grand nombre à participer au grand débat national et où il pose 35 questions. Ce qu'il faut retenir ainsi que les réactions des Français dès le début du journal et nous serons également en direct de Matignon. Comment les "gilets jaunes" ont-ils reçu cette lettre? Nous sommes allés à la rencontre de certains d'entre eux à Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire. Des "gilets jaunes" qui ont ce matin tenté un "blocage économique" de la métropole toulousaine en paralysant la circulation au niveau du péage nord. Une opération supposée préfigurer un "blocage national de l'économie" selon les "gilets jaunes" toulousains. Enfin, du cinéma avec la sortie de "L'Incroyable Histoire du facteur L'histoire vraie d'un facteur français devenu célèbre pour avoir passé sa vie à édifier un palais à Hauterives...
– Il a construit un rêve par la force et la volonté de l'homme.
– Quand on lui demande comment il a fait, il dit: "J'ai réfléchi." Du Grand Est à la Bourgogne-Franche-Comté, le ciel restera bien encombré avec des averses plus fréquentes. Emmanuel Macron a rendu publique hier soir la lettre qu'il avait promise. Il y explique sa vision du grand débat qui doit débuter demain et, pour que cela soit un succès, il assure que vous pourrez aborder tous les sujets, même s'il y a un cadre et qu'il ne reviendra pas sur
– Des mots manuscrits pour montrer qu'il s'adresse directement aux Français. Avec cette lettre, Emmanuel Macron lance son grand débat national et affirme que pour lui il n'y a pas de questions interdites. Ça parlera de la fiscalité, de la démocratie, de la citoyenneté avec des questions tous azimuts... Il a ajouté la question de l'immigration en évoquant notamment les quotas et la question de la laïcité mais le Président a tracé des lignes rouges à ne pas franchir... Emmanuel Macron assure qu'il tiendra compte des réponses des référendum. Les Français sont partagés sur cette lettre.