logo Le moteur de recherche de la télé

Autour de la rue de Rivoli

Paname


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 9h45 sur France 3

– Certaines archives nous servent aussi pour des chantiers de restauration dans les musées. En l'occurrence, c'est ce que j'étais en train de chercher pour le salon des nobles au château de Versailles.
– Vous cherchez quoi précisément?
– Je cherche le coloris vert pomme, un coloris très spécifique, celui de Marie-Antoinette. C'est le fil conducteur des appartements de Marie-Antoinette à Versailles. C'est la couleur de Marie-Antoinette, le vert pomme.
– Je vois sur les boîtes, par exemple, "Louis XVI", "Renaissance" "Louis XIV", "Régent"... c'est quand même associé à la royauté.
– Oui. Par exemple, dans cette boîte du style de l'époque de Louis XVI, je peux vous montrer 2 réalisations que nous avons notamment faites pour les appartements de Mesdames. Vous voyez avec ce dessin à enroulement, un dessin typiquement 18e qui avait été fait pour la Russie à la fin du 18e.
– Mais vous n'avez pas le tissu d'origine?
– Si, mais dans des archives un peu plus loin. Je pourrais vous le montrer.
– Avez-vous des tissus d'époque, d'origine?
– Oui, je vais vous en montrer. Je mets des gants pour protéger tous ces documents anciens. On voudrait pouvoir les céder.
– Comment réalise-t-on ce genre de tissu? Avec les mêmes procédés qu'autrefois, les mêmes métiers à tisser?
– Typiquement, celui-ci a été réalisé sur un métier à bras. On comprend la construction d'un tissu quand on regarde l'envers du tissu. Sur l'envers, on voit bien que ce genre de construction ne peut se faire que sur un métier du 18e, un métier à bras avec un canut ou une canuse qui va faire passer toutes les petites navettes.
– C'est quoi, un canut?
– C'est un tisseur de soie. Je peux vous en montrer un qui est encore plus complexe, celui de la chambre du roi. On a tissé entre 1,5cm et 3cm parjour.
– Il a fallu combien d'années pour refaire cette chambre du Roi?
– 19 ans de tissage avec les 2 éditeurs de tissus capables de tisser ce genre de qualité, la société Prelle et la société Tassinari et Chatel. Vous avez ici un bijou. Je pense que c'est le tissu le plus complexe qui n'est jamais été tissé d'un point de vue contemporain pour la soierie lyonnaise.