logo Le moteur de recherche de la télé

Chroniques d'en haut


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 8h40 sur France 3

– C'est déterminé par sa taille, Plus c'est petit, plus c'est aigu. Ensuite, vous avez la justesse. On va, par enlèvement de matière, affiner le son de la cloche et on va lui donner sa note définitive. Et le 3e paramètre, c'est le timbre. La couleur que va donner la note. Ce qui va différencier une cloche Dupont d'une cloche Paccard.
– Pour faire simple, chaque cloche est munie d'un marteau commandé électroniquement. Et pour Cyril, tout l'enjeu est que ce marteau ne tape ni trop fort ni pas assez avec pour seuls outils ses oreilles et une clé de 12.
– Celle-là est un peu trop puissante. On va essayer de diminuer la puissance par rapport à sa petite soeur. Essaye! Les cloches sonnent.
– Pour commander les cloches à distance et se rapprocher encore un peu plus d'un instrument de musique, Paccard a mis au point ce clavier déporté dans un local technique. Les musiciens sont les bienvenus pourjouer leur air favori.
– Envoie des mélodies! C'est toujours une petite forme d'émotion quand on fait sonner les 1res cloches. On voit tout de suite si l'instrument est bien né. Moi, ça me convient. Après, c'est les gens qui l'écouteront tous les jours et qui me diront s'ils l'aiment ou pas.
– Pour le dernier des 5 sens, nous repartons maintenant en direction du massif de la Chartreuse, dans la petite ville de Voiron. C'est là que se trouve un expert du goût.
– Me voici maintenant dans l'antre du chocolat, la caverne d'Ali Baba plutôt, celle de Stéphane Bonnat.
– Et voilà. Ici, on est dans l'enrobage et le moulage.
– La chocolaterie Bonnat, c'est une histoire de famille. Près de 3 siècles de savoir-faire hors du commun dont la renommée dépasse largement nos frontières. Grâce à Stéphane, j'ai aujourd'hui l'honneur d'assister au secret de fabrication de l'atelier maison.
– Alors ça, c'est l'enrobage. On est en train de faire des chardons lait, qui sont, comme tu peux le voir, tournés à la main. C'est comme ça qu'on fait des petits piquants sur les chardons.
– Ah bon, c'est pas une machine qui fait des pics, c'est vous.
– Exactement. Le plus compliqué, c'est de trouver un droitier et un gaucher pour qu'ils travaillent en face.