logo Le moteur de recherche de la télé

Météo 2


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 14h11 sur France 2

capture
– Mais je me garde un temps dans la journée plus ou moins long pour décompresser.
– Félix Bollaert : Pour les laisser venir?
– Jason: Oui. Je prends souvent la maladie comme un mille-feuille. On entasse les voix quelque part, et à un moment, ça se casse la figure. Pour ne pas que ça se casse la figure, que ça vienne n'importe quand, je les laissais venir à un moment où j'étais sûr de ne pas faire de mal. Quand j'étais seul, par exemple.
– Félix Bollaert : Tu leur répondais? Est-ce qu'une voix te demandait de faire quelque chose de mal et toi, tu leur disais que tu ne voulais pas? Mais maintenant, j'arrive à gérer, je gère ces voix. Je leur dis: "Vous me saoulez, ne venez pas m'embêter!"
– Félix Bollaert : Comment tu vas, aujourd'hui?
– Jason: Beaucoup mieux. Ça fait 2 ans que j'ai repris l'école.
capture
– Félix Bollaert : Plus de voix?
– Jason: Si. Je les aurai toute ma vie, mais je sais les gérer, leur dire "non".
– Félix Bollaert : Et depuis qu'on parle, il y a des voix qui interfèrent?
– Jason: Non, carje suis occupé.
– Félix Bollaert : C'est quand tu as le temps de te laisser envahir qu'elles arrivent.
– Jason: Voilà. Quand je suis tout seul, je suis sûr de ne pas faire de mal à personne. C'est souvent quand je suis avec des animaux, car ils me canalisent.
– Félix Bollaert : Tu as l'impression que tu as gagné?
– Jason: Je n'ai pas gagné car c'est un combat permanent. Il y aura des moments durs, je le sais. Mais je vis au jour le jour. Je me lève le matin en me donnant un objectif. J'essaie d'oublier ce qui s'est passé. Ce sont des moments durs, où j'ai fait du mal. Ça va me plomber le moral si j'y pense tout le temps. C'est du passé, ça ne se passera plus. Le futur, on verra demain.
– Félix Bollaert : Il y a de la force. Tu es brillant!
– Jason: Quand j'ai des moments durs où j'ai les voix qui viennent, je me dis ça. "Tu te rappelles ce que tu veux faire plus tard..."
– Félix Bollaert : C'est quoi?
– Jason: Je veux créer une ferme pédagogique pour aider les personnes atteintes de maladies psychiatriques. "Si tu mets fin à ta vie, tu retourneras à l'hôpital et tu ne pourras pas faire ce que tu veux faire.
capture