logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 13h55 sur France 2

capture
– Il est sorti et ça n'allait pas mieux. Ça a été 4 ans de descente en enfer.
– Félix Bollaert : On va parler de cette descente aux enfers. Florian, quel est ce syndrome? Que se passe-t-il concrètement dans la tête et qu'est-ce qui provoque ces hallucinations et tout ce dont nous parle Jason depuis tout à l'heure?
– Dr F.Ferreri: C'est être pris par un délire, se sentir persécuté par des voix, des hallucinations visuelles...
capture
– Félix Bollaert : C'est une maladie du cerveau?
– Dr F.Ferreri: Dans les explications qu'on a, c'est une maladie Certaines régions cérébrales ne fonctionnent pas comme elles devraient. Non pas qu'elles ne sont pas anatomiquement comme un sujet sain, mais le fonctionnement entre elles est anormal. On pense qu'il y a une mauvaise régulation de la dopamine, un excès de dopamine dans certaines régions qui fait qu'on devient agressif, qu'on a des hallucinations et des voix, et un manque de dopamine dans d'autres régions, qui fait qu'on a des difficultés de concentration, d'attention et d'organisation. C'est difficile parce qu'on essaie, avec les médicaments, de restaurer un équilibre, mais le cerveau est très complexe et l'environnement joue.
– Félix Bollaert : Comment vous avez tenté de le raccrocher à la vie?
– Jennifer: Par tous les moyens que je pouvais. J'ai rapidement compris que sa schizophrénie l'isolait. L'hôpital, et puis cette phobie sociale qui va avec la maladie... Il a fallu que j'invente plein de choses. Il aimait les oiseaux. Ca, je l'ai exagéré. Je l'ai raccroché à ça. On a construit des volières toujours plus grandes. Il voulait un oiseau, il l'avait.
– Félix Bollaert : Qu'est-ce qui te plaisait chez les oiseaux?
– Jason: Ce n'est pas les oiseaux en particulier, c'est les animaux. Un animal, qu'on aille bien ou pas, ça a besoin... Ça ne ment pas, ça ne juge pas. C'est ça que j'aime, chez les animaux. Ça m'occupait. Ça me permettait pendant un petit instant, quand je n'allais pas bien, de ne plus rien entendre et ressentir, d'être bien.
capture