logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le lundi 14 janvier 2019 à 13h55 sur France 2

capture
– J'étais dans un bus. J'allais faire du basket. Jusque-là, tout va bien. J'étais fatigué, mais sans plus. Je ne sais pas ce qui se passe. J'ai comme un flash, un éclair et j'ai une vision. C'est comme si on était dans un film d'horreur ou de science-fiction. Je vois mon père allongé sur le sol, dans le salon, qui vient de décéder. Mon père est un très gros fumeur. J'imagine qu'il a un cancer, qu'il n'a pas osé me le dire et qu'il vient de décéder. Là, une voix me dit: "Tu vas le ressusciter du royaume Là, on se croit tout-puissant.
Il y a tout un délire qui vient. Du coup, je quitte le bus précipitamment. Je fais quelques kilomètres en courant pour retourner chez mes parents et sauver mon père. J'arrive complètement en nage. Et là, il y a mon père qui me dit: "Salut, tu reviens vite de ton basket." C'est le plus beau jour de ma vie. Je vois mon père toujours vivant. Pour moi, il était mort et j'allais le ramener du royaume des morts. Le soir même, mes parents m'ont proposé plusieurs fois de manger, mais je ne voulais pas. J'avais mal au ventre. Le lendemain matin, quand je me suis réveillé, j'ai cru que j'avais fait un mauvais cauchemar. On est dans une réalité altérée.
capture
– Félix Bollaert : Vous ne saviez plus ce qu'était la réalité. vous étiez poursuivi par qui?
– Florent: Il y a eu plusieurs stades. La 1re crise que j'ai faite, c'était dans le métro à Rennes. A l'époque, je n'avais pas eu mon bac parce que j'avais des difficultés scolaires, mais j'avais passé une capacité en droit. C'est une équivalence au bac. Je suis très fier de l'avoir obtenue avec mention bien. Ce n'était pas gagné d'avance. J'avais redoublé au lycée. Un jour, je suis monté dans le métro. Je vois un monsieur comme vous, avec un costume noir, classe.
capture